mercredi 17 août, 2022 | 22:38

Sport/Football : A la découverte du Centre de formation Lowgoin football club de Toma

IMG-20210609-WA0116

Ayant eu écho des prouesses du jeune talentueux Abdoul Karim Paré de Nouna, le responsable de Lowgoin football club, Jacques Dala nous a contacté pour le recruter. Allons à la découverte de ce centre aux nobles initiatives et aux grandes ambitions.

Jacques Dala
  1. TimbaNews : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Jacques Dala (JD): Je suis Jacques Dala. Je suis fonctionnaire des douanes de profession et un grand amoureux du football. J’ai aussi été joueur j’ai joué comme attaquant dans l’équipe du secteur 7 de Toma. C’est à l’issue de l’Assemblée générale constitutive de Lowgoin FC, que j’ai été par la volonté des participants, porté à la tête du club.

  1. TimbaNews: Quelles sont les raisons qui ont prévalu à la mise en place du centre Lowgoin FC?

JD: Tout est parti d’un camp vacance foot 1er du genre organisé en septembre 2019. Pour la 1ère édition nous avons enregistré 198 inscrits. Vu cet engouement et en tant que grand amoureux du foot et ancien joueur, nous avons décidé de mettre en place un club et par la suite un centre qui ouvrira ses portes en octobre 2021 à Toma.

Des pensionnaires de Lowgoin FC
  1. TimbaNews: Pouvez-vous davantage nous présenter votre centre?

JD: Le centre de formation Lowgoin FC de Toma est basé à Toma chef-lieu de la province du Nayala dans la région de la Boucle du Mouhoun sur la RN 23 à 190 km de Ouaga. Le centre est battu sur une superficie de 5 hectares (ha) dont 2 ha déjà clôturés.

  1. TimbaNews: Quelle est la particularité de votre centre ?

JD: Le centre a pour vocation de former l’homme de demain. C’est pourquoi, en plus des études et du ballon, le centre Lowgoin FC prévoit la formation aux métiers(électricité ,génie civil etc), et l’apprentissage de langues à tous les pensionnaires (Allemand et Anglais). C’est là que réside la différence de notre centre par rapport aux autres.

  1. TimbaNews: Comment se fait l’admission au centre?

JD: Le talent est la prèmiere condition pour avoir accès au centre. Ensuite,il y a l’âge. Pour l’internat le centre prévoit recruter la tranche d’âge comprise entre 14 et17 ans. Pour l’externat, les enfants de moins de 12 ans mais ils auront tous le même programme et au fil des années ils pourront intégrer l’internat. L’admission définitive c’est après la visite médicale.

  1. TimbaNews: Des difficultés certainement, il n’en manquent pas, pouvez-vous nous en parler?

JD: La construction d’infrastructures répondant aux normes, la formation des entraîneurs, le recrutement d’agents de santé et d’un diététicien nécessitent de gros moyens. Nous exhortons les autorités à faciliter toute démarche relative à la réalisation des œuvres du centre. Quant aux ressortissants de la région, nous sollicitons leur adhésion et franche collaboration.

  1. TimbaNews: Votre message à l’endroit des autorités et surtout aux filles et fils de la région de la Boucle du Mouhoun.

JD: Quand un enfant nait dans une famille, c’est l’allégresse. Mais cette joie sera encore plus éclatante si l’enfant parvient à grandir et qu’à travers ses faits et gestes, son existence tout court, il fait honneur à la société.

Pour dire que c’est déjà formidable d’avoir porté sur les fonts baptismaux un centre de formation. Pour que ce centre puisse jouer pleinement son rôle, il a besoin du soutien de tous. Nous attendons des autorités, qu’elles nous ouvrent leurs portes quand le besoin se posera. Et Dieu seul sait, combien nous aurons besoin d’elles. Surtout nous souhaitons une oreille attentive à nos multiples sollicitudes.

Aux filles et fils de la région, je leur demande de contribuer, chacune et chacun en ce qui le concerne, au rayonnement du centre. A propos, un adage san dit: « plusieurs mains peuvent salir certes la calebasse, mais lui évitent de se salir». Je ne doute pas que si nous nous donnons la main, nous puissions dans un futur proche, faire sortir de grands talents à même de permettre à la région de jouer non seulement en première division (D1) mais également d’avoir de grands internationaux.

A tous les fans du sport roi, nous comptons sur leurs précieuses suggestions et surtout leurs avis éclairés pour faire de ce centre, un cadre d’éclosion de talents.

  1. TimbaNews : Quel est votre mot de fin?

JD: Je crois fermement à l’atteinte des objectifs du centre. Pour cela, j’exhorte les autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses à nous prêter main forte.

C’est aussi l’occasion pour moi de dire merci à tous nos partenaires nationaux et étrangers pour leur accompagnement. Je ne saurai terminer sans dire un grand merci à nos anciens internationaux Patrick Zoundi et Wilfried Sanou qui sont nos conseillers. Grâce à leurs précieux conseils, nous avançons avec sérénité.

A tous les parents qui ont cru en ce projet, je puis les rassurer que nous allons leur prouver qu’ils n’ont pas eu tort en inscrivant leurs enfants dans le centre de Lowgoin.

A vous timbanews.net qui m’avez donné l’occasion de m’exprimer et de faire davantage connaître notre centre, je vous exprime notre gratitude. Soyez bénis !

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54