mardi 16 août, 2022 | 19:46

34e Coupe du Faso : « Le meilleur a gagné », selon le président du Faso

FB_IMG_16242248674192598

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce dimanche 20 juin 2021 dans l’après-midi, la finale masculine de la 34e édition de la Coupe du Faso. Cette rencontre a été jouée en présence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, et d’autres invités de marque. Elle a opposé l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) à l’Association sportive du Faso Yennenga (ASFA-Yennenga). C’est cette dernière qui a remporté la victoire sur la plus petite marque du score (1 but à 0). De l’avis du Chef de l’Etat, cette finale a été palpitante et la meilleure équipe a gagné.

C’est au stade du 4-Août de Ouagadougou, que le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a donné le coup d’envoi ce dimanche 20 juin, du match opposant l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) à l’Association sportive du Faso Yennenga (ASFA-Yennenga), dans le cadre de la finale masculine de la 34e édition de la coupe du Faso.

Cette confrontation entre l’ASFB, venue de Bobo-Dioulasso, et l’ASFA-Yennega, basée à Ouagadougou, a eu lieu devant un maigre public et des personnalités, au nombre desquelles le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré.

Au terme d’un match âprement disputé, c’est l’équipe de l’ASFA-Yennega qui a pris le dessus sur son adversaire, sur le score de 1 but à 0, but marqué à la 24e minute du jeu.

« Ça été une finale palpitante entre l’ASFB et l’ASFA-Yennega. Le meilleur a gagné. C’est un match qui s’est déroulé dans un esprit de fair-play et je voudrais saluer les deux équipes pour ce qu’elles nous ont montré ce soir », a déclaré le président du Faso, à l’issue de la rencontre.

Selon lui, il reste à encore des efforts à faire, pour « remonter » le niveau du football dans notre pays. Déplorant l’absence du public au stade, Roch Marc Christian Kaboré a invité les Burkinabè à supporter leurs équipes, parce que, a-t-il expliqué, c’est de là que nous constituons les Etalons.

En ce qui concerne la rénovation du stade du 4-août, le président du Faso a souligné que le ministre en charge des Sports, est sur le dossier. « Nous avons pris l’engagement de rénover le stade. Mais, il est évident que quand nous commençons à le rénover, il faut jouer forcément ailleurs. C’est une amertume passagère. Lorsque les travaux seront terminés, les footballeurs et les spectateurs retrouveront un stade conforme aux normes internationales », a-t-il rassuré.

Pour avoir remporté le match, les joueurs de l’ASFA-Yennega ont reçu des médailles en or, le trophée, ainsi qu’une enveloppe de 10 millions de FCFA. Ceux de l’ASFB, finalistes malheureux, ont quant à eux, été gratifiés de médailles d’argent et d’une somme de 7,5 millions de FCFA. Ousmane Diané de l’ASFA-Yennega a été désigné meilleur joueur de la rencontre. Il faut retenir enfin que cette finale de la coupe du Faso a été arbitrée par un trio venu de la Côte d’Ivoire.

C’est au mois de février 2021 que la 34e édition de la coupe du Faso a été lancée, avec la participation de 74 équipes en phase préliminaire.

DCRP/Primature

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54