mercredi 7 décembre, 2022 | 10:46

Sabre d’or : Une troisième édition réussie

IMG-20201030-WA0048

Le samedi 24 octobre 2020, a eu lieu la finale de la troisième édition de la compétition de lutte traditionnelle dénommée « Sabre d’or » du promoteur Maxime Koné, député à l’Assemblée nationale. C’est Lassina Konaté qui a été sacré champion. C’était sous le double parrainage de Simon Taro, ancien Directeur du Centre de développement de la jeunesse de la CEDEAO et Souleymane Konaté, élu consulaire de la Kossi.

La lutte est l’une des activités culturelles qui occupent une place non négligeable au Burkina Faso. Dans la Kossi, cette pratique faisait jadis partie du quotidien des populations. En effet au clair de lune, les jeunes se réunissaient dans les places publiques des villages pour les séances de luttes. Les jours de marché étaient aussi des occasions privilégiées pour organiser des compétitions de lutte. Cette pratique réunit les peuples et est un véritable vecteur de cohésion sociale. C’est pour pérenniser cette culture et contribuer à favoriser le vivre-ensemble que le député Maxime Koné a mis en place le tournoi dénommé « Sabre d’or ».

Pour lui, la lutte est une tradition qui pourrait disparaitre si rien n’est fait. Il a exprimé son engagement à continuer à redynamiser cette tradition dans le but de participer au développement global de la Kossi. Il a aussi saisi l’occasion pour appeler les populations à cultiver la paix et l’union. Le parrain Simon Taro, lui, a également évoqué les vertus de cette discipline sportive avant d’encourager le promoteur à continuer dans cette lancée de revalorisation de ce qu’il a appelé « tradition africaine ».

Ce sont plus d’une centaine de lutteurs venus des quatre coins de la Kossi ont pris part à cette troisième édition compétition. La finale de s’est déroulée sur le terrain du Haut-commissariat de Nouna. Le titre de « bamba », comme on appelle le champion en langue marka, a été arraché par Lassina Konaté venu de Bankoumani dans la commune de Madouba. Il a reçu une moto, la somme de 55 000 francs et le trophée. Des prix ont également été attribués aux meilleurs de leur catégorie.

Pour les encourager à persévérer davantage, les six meilleurs producteurs agricoles de la Kossi, soit trois femmes et trois hommes ont reçu du matériel composé de charrettes, de charrues et des sacs d’engrais. Une enveloppe de 600 000 francs a aussi été remise au Réveil club de Nouna. L’union provinciale des producteurs ainsi que celle des semenciers ont reçu chacune 150 000 francs. En plus de ces dons, le promoteur a également offert du matériel de travail à des particuliers.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00