dimanche 14 août, 2022 | 13:27

Province de la Kossi : Sanou Dembélé est le nouveau DP de la Culture

dp sanou

Le nouveau Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Kossi, Sanou Dembélé, a été installé dans ses nouvelles fonctions le mardi 06 octobre 2020. C’était dans la salle de réunion de la mairie de Nouna.

Nommé en Conseil des ministres en sa séance ordinaire du 16 septembre 2020, Sanou Dembélé, Conseiller d’éducation, a été installé dans ses nouvelles fonctions de Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Kossi (DP/CATK) le mardi 6 octobre dernier. Présidée par Saiba Zoromé, Haut-commissaire de la Kossi, la cérémonie a connu la présence du Directeur régional de la Culture de la Boucle du Mouhoun, des Directeurs et chefs de service de la province, des parents et amis des directeurs provinciaux sortant en entrant et surtout des artistes fortement mobilisés pour la circonstance.

Elle s’est tenue dans la salle de réunion de la mairie de Nouna où la culture a été magnifiée dans toute sa splendeur. Avant le cérémonial d’installation, le représentant des directeurs et chefs de service et celui des artistes ont respectivement exprimé leur reconnaissance à l’endroit du DP sortant, Désiré Toé, pour ses nombreuses actions en faveur du rayonnement de la culture dans la Kossi et souhaité par la même occasion la bienvenue au DP entrant.

Du 12 juillet 2016 au 06 octobre 2020, soit quatre (04) ans et trois (03) jours, le DP sortant a ouvert et conduit la destinée de la Direction provinciale de la Culture, des arts et du tourisme de la Kossi.  « Comme un maçon qui a jalonné la fondation de la direction provinciale en charge de la culture », Désiré Toé a affirmé avoir eu de la chance car la Kossi regorge de talents en matière culturelle, touristique et artistique.  D’après lui, la direction provinciale a répertorié entre autres 18 troupes de danse traditionnelle, 28 restaurants touristiques, 25 établissements touristiques d’hébergement, 17 associations culturelles, 13 promoteurs culturels, 6 artistes plasticiens, 5 bibliothèques et 7 espaces culturels dans la Kossi. Sur le plan technique elle a accompagné 8 associations culturelles ; 2 restaurants touristiques et 5 artistes musiciens à obtenir leurs documents administratifs. Elle a également participé à 2 phases éliminatoires de la semaine régionale de la culture à Dédougou. Elle a aussi été sollicitée entre autres à l’intérieur de la province pour l’opération d’inventaire et de patrimoine immortel ; l’animation de la parade lors de la journée mondiale du SIDA en 2016 assortie d’une lettre de félicitations ; l’organisation et la parade de la commémoration régionale du 11 décembre tenue à Nouna en 2017 assortie d’une distinction honorifique ; l’organisation des Trésors du Faso à Nouna ; l’accompagnement  pour la tenue du cadre de concertation des quatre chefs de canton de la province, la journée de valorisation de la contribution de la chefferie traditionnelle de Soin pour la cohésion sociale ainsi que l’organisation de la 1ère et la 2ème édition du festival culturel des Dozos.

C’est ce bref bilan qu’a fait ressortir Désiré Toé car la liste des activités menées pendant sa gestion de la structure est encore longue. Il n’a pas manqué d’exprimer sa fierté pour avoir accompli avec dévouement et abnégation sa tâche, non seulement pour valoriser et promouvoir les potentialités culturelles, touristiques et artistiques de la province mais surtout pour faire de la Kossi un pôle d’attraction en la matière malgré l’insécurité. C’est par des remerciements à l’endroit des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses et à l’ensemble de ses collaborateurs et des acteurs culturels qu’il a clos son mot tout en souhaitant une bonne mission à son successeur. 

Animé de sentiments de joie, le DP entrant a, à son tour traduit sa reconnaissance aux plus hautes autorités du pays pour la mission qui lui a été confiée. Malgré le contexte sécuritaire qui impacte négativement le secteur dans la province et convaincu de la place combien capitale de la culture dans la vie socio-économique, Sanou Xanvier Dembélé a invité les acteurs culturels à libérer leur génie créateur afin de contribuer à la résolution de cette épineuse question de l’insécurité et redonner vie à l’économie de la province voire de la région car dit-il : « La culture est l’un des leviers les plus importants à actionner pour réhabiliter et relancer l’économie tout en produisant du sens ».  Pour réussir sa mission, il a demandé l’accompagnement des corps constitués ainsi que des filles et fils de la Kossi.

Cette cérémonie de passation de service restera à jamais gravée dans la mémoire des participants au regard des prestations spectaculaires des nombreux artistes venus dire au revoir au DP sortant et accueillir le nouveau. C’est donc dans une ambiance de bon enfant que cette cérémonie a pris fin.

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.