mercredi 7 décembre, 2022 | 5:46

Nouna : Les élèves dans la rue

IMG-20210430-WA0040

Les élèves des établissements secondaires de Nouna ont battu le pavé le 29 avril 2021. Il est question pour eux de protester contre les réformes nouvellement opérées dans le système éducatif.

Des manifestants

Les récentes réformes du système éducatif adoptées par le gouvernement burkinabè ne sont pas du goût des élèves. Le 27 avril dernier, 18 associations de scolaires annonçaient 72 heures de grève du 29 avril au 1er mai 2021.

Ils réclament la levée des mesures portant instauration d’un sujet unique au lieu de deux sujets au choix pour les épreuves de sciences et d’histoire géographie au BEPC, l’organisation d’un test d’entrée à l’université pour les nouveaux bacheliers, la suppression des examens blancs et la suspension des activités socio-culturelles.

Les élèves au Haut-commissariat de la Kossi

A Nouna, les élèves se sont regroupés au rond-point Ouezzin Coulibaly. Là, ils ont entonné des slogans pour exprimer leur mécontentement. Ils se sont ensuite rendus au Haut-commissariat pour remettre leur lettre de doléances au 1er responsable de la Kossi.

Le Haut-commissaire face aux élèves

<< Si rien n’est fait, nous sortirons tous les jours manifester jusqu’à la satisfaction totale de notre plateforme revendicative >>, a lancé Fayçal Abdoul Toé, Délégué des élèves de la commune de Nouna.

Fayçal Abdoul Toé

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00