vendredi 19 août, 2022 | 20:26

Journée syndicale SYNATEB / Kossi : Une initiative axée sur la formation des militants

IMG_20210430_095917_437

<< Les devoirs et les droits du militant syndical >>, tel était le thème de la journée syndicale organisée par la section provinciale de la Kossi du Syndicat national des travailleurs de l’Education de base ( SYNATEB ). Un exposé sur ce thème et des jeux de société et ont été les activités auxquelles se sont livrés ce 30 avril 2021, plus de 150 enseignants venus des quatre coins de la Kossi.

<< Il s’agit d’une initiative qui vise à renforcer nos connaissances sur nos devoirs et nos droits au plan professionnel et syndical >>, a indiqué d’entrée Mahamadou Kientega, Secrétaire général du SYNATEB / Kossi. Il a également félicité les militants pour leurs efforts consentis pour le rayonnement du syndicalisme dans la Kossi et aussi dans l’exercice de leurs tâches professionnelles << en dépit des dures conditions de vie et de travail >>.

Mahamadou Kientega

L’exposé sur le thème de la journée a été animé par Ousmane Kagambega et modéré par Hyacinthe Sanou. L’obligation de servir avec loyauté, probité et patriotisme les intérêts de l’État ; l’obligation de d’exécuter les ordres des supérieurs hiérarchiques dans le cadre des textes en vigueur ; la discrétion professionnelle ; bref, l’éthique et la déontologie du métier d’enseignant ont été détaillées par l’exposant.

Quant aux droits, il a évoqué le droit à la rémunération, à la protection sociale, aux congés, aux autorisations d’absence, à la pension, aux promotions, à la liberté d’opinions et d’association ainsi qu’à la grève. Ousmane Kagambega pense que certains droits sont brimés de jour en jour et qu’il appartient aux travailleurs de se lever pour protéger leurs acquis. Mais il prévient : << Avant de réclamer des droits, il faut d’abord remplir ses obligations >>.

Ousmane Kagambega

A l’issue de l’exposé, les participants ont posé des questions d’éclaircissement et apporter des détails. Des sujets d’actualités ont aussi été discutés. La journée s’est poursuivie avec des jeux de société et des causeries entre militants.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.