mercredi 17 août, 2022 | 22:49

Nouna : Des jeunes se mobilisent pour réhabiliter les routes

IMG_20200827_170641_2

« Nouna : Un petit marigot défie toute la population ». Tel était le titre d’un article paru dans les colonnes de Timbanews.net le 23 août 2020. Repris par Moumouni Guiré, un natif de Nouna vivant à Ouagadougou dans un groupe sur facebook dénommé « Nouna cité du Numadu », l’article a suscité des échanges qui ont donné lieu à une initiative : réunir la jeunesse pour créer une synergie d’actions afin de relever le défi tel que lancé par l’article en question. Une rencontre a eu lieu ce 27 août à Nouna.

Le trou qui a élu domicile juste à côté de l’auberge populaire de Nouna sur le principal axe de la ville touche sans aucun doute tous les habitants. Comme nous l’avons signalé dans l’article, l’endroit est devenu un rond-point, obligeant les usagers à faire des détours. Joint au téléphone par notre confrère Madi Kebre, le Directeur provincial des infrastructures de la Kossi, Doubassin Samson Dembélé a affirmé que le « petit marigot » sera bouché au cours de de la semaine, car la voie sur laquelle il s’est creusé était déjà ciblée par un programme de réhabilitation des routes de la province.

En attendant cela, des jeunes comptent unir leurs forces pour contribuer à rendre commode la circulation dans la ville. Sous l’initiative de Moussa Sangaré, Président adjoint du Conseil régional de la Jeunesse de la région de la Boucle du Mouhoun, des jeunes se sont réunis pour réfléchir et développer des stratégies afin de résoudre le problème d’infrastructures routières de Nouna. « Nous jeunes, sommes conscients de notre contribution active au développement de notre ville, voire de notre pays. Nouna est confronté à des difficultés d’accès à certains endroits de la ville à cause de la dégradation des routes due aux eaux de pluie. Il nous appartient de travailler à rendre agréable la vie dans notre communauté. C’est pourquoi nous voulons rassembler tous les jeunes de Nouna sans distinction aucune pour mener des actions concrètes et contribuer à réparer nos routes car nous sommes les premiers bénéficiaires », nous a-t-il confié.

Moussa Sangaré

La rencontre a permis aux participants de s’accorder sur la nécessité d’agir. Ils ont ainsi recensé les tronçons dégradés sur toutes les voies de la ville et fait des propositions pour favoriser l’adhésion de toute la population à l’initiative. Un comité provisoire dénommé « Comité de mobilisation citoyenne pour la réhabilitation des routes dégradées de Nouna » (CMC /RRDN) a également été mis en place. Le mouvement compte rencontrer les leaders des sept secteurs de Nouna pour faciliter la mobilisation et entamer au plus tôt les actions car l’urgence est évidente. Il se veut apolitique et espère bénéficier des soutiens de divers ordres pour relever le défi qu’il s’est lancé.

L’initiative de ces jeunes est salutaire et mérite de l’accompagnement. Avant tout, il s’impose une forte action de sensibilisation pour faire adopter les actes de citoyenneté par les populations afin de réussir cette mission, car notre société est de plus en plus adepte aux intérêts personnels au détriment de ceux communs.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54