jeudi 1 décembre, 2022 | 0:41

Nouna : 10 jeunes leaders identifiés pour PROGRESS

IMG-20210827-WA0041

Le Programme de résilience et de cohésion sociale au sahel (PROGRESS ) est un projet conçu au regard du contexte socio-sécuritaire au Burkina, au Mali et au Niger. Dans le cadre de sa mise en œuvre, 10 jeunes leaders de la commune de Nouna ont été retenus. La prise de contact a eu lieu ce 27 août 2021 dans la salle de réunion de la mairie.

La séance a débuté par les mots de bienvenue de Moussa Sangaré, Président sortant du Conseil provincial de la jeunesse de la Kossi.

Moussa Sangaré

Suite à cela, Moussa Karambiri, Référent technique à Wupakue et Victor Koné, Chargé de mission à Terre des hommes, ont échangé avec les jeunes leaders sur le projet et aussi sur le leadership. L’on retient que PROGRESS est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre dans trois pays sahéliens à savoir le Niger, le Burkina Faso et le Mali par un consortium d’ONG internationales et nationales que sont Action Contre la Faim (ACF), Terre des Hommes (TDH), Search For Common Ground (SFCG) et ACTED.

Moussa Karambiri
Victor Koné

Au Burkina Faso particulièrement le consortium est soutenu par deux ONG nationales dont l’Association Tin Tua dans la région de l’Est et Wupakwe dans la Boucle du Mouhoun. L’objectif du programme est d’améliorer la vie des populations vulnérables de ses zones d’intervention en agissant sur les thématiques de cohésion sociale, de gouvernance locale de sécurité alimentaire et nutritionnelle, de santé et aussi du droit. Il s’étend sur 48 mois et couvre précisément les communes de Botou, Diapaga et Kantchari dans la région de l’Est et celles de Di, Kassoum, Toéni, Barani, Bomborokuy et Nouna dans la Boucle du Mouhoun.

En ce qui concerne le volet gouvernance, le processus d’identification de 60 jeunes leaders dans 6 communes de la Boucle du Mouhoun est en cours. Cette identification se fait selon entre autres les critères d’âge, de responsabilité, d’exemplarité, d’aptitudes à la mobilisation et à la communication. Ils seront formés afin de participer au processus de développement et à la gouvernance de leur localité. Une plate-forme intercommunale sera mise en place à cet effet.

Photo de famille à l’issue de la séance

La fin de la rencontre a été marquée par l’adhésion des jeunes leaders au projet ainsi que des discussions sur le leadership.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dimanche 27 novembre, 2022 à 13:45
vendredi 25 novembre, 2022 à 17:39
vendredi 25 novembre, 2022 à 17:26
vendredi 25 novembre, 2022 à 16:14