jeudi 29 septembre, 2022 | 18:06

Les Délires de Mada : Non, l’argent et le pouvoir ne révèlent pas la vraie nature de l’homme, ils changent l’homme !

1660781277098

La conviction a, au moins, le mérite de nous maintenir dans la bataille !

Il est fréquent d’entendre ou de lire que la fortune et le pouvoir révèlent la vraie personnalité de l’homme. Cela veut dire que lorsque qu’on change de situation sociale, nos actions et nos fréquentations sont en fonction de ce que l’on était réellement avant le succès. C’est une erreur de le croire. Si on me dit que lorsqu’un Bwaba boit et se saoule, tout ce qu’il va faire était déjà dans son cœur quand il était lucide, là je suis d’accord. D’ailleurs, il est extrêmement rare de rencontrer un Bwaba lucide. Certes l’humain a des convictions encrées en lui comme le dit l’adage : << chassez le naturel, il revient au galop >>. Mais au nom de Dieu, vous ne connaissez pas le pouvoir du pouvoir et de la richesse.

Nous avons tous des amis de galère dont nous n’avons aucune nouvelle de nos jours. Nous avons tous une personne que l’on porte toujours dans le coeur mais les occupations font qu’il est même souvent difficile de l’appeler. Et puis, il y a que quand on perce, ce n’est pas qu’on néglige nos partenaires. Mais c’est naturel de se faire de nouveaux copains, c’est le monde des affaires qui exige cela. Il arrive aussi que ce soit les compagnons de galère qui vous abandonnent au regard des divergences de visions et de préoccupations.

Le pouvoir et l’argent ont un pouvoir qui change l’humain. Ko depuis qu’il a eu son travail, il ne vient plus causer au grin, il n’est plus respectueux, il boit la bière au lieu du dolo, il fait le malin… Huumm. Moi je connais un camarade qui s’en sort très bien maintenant. Mais chaque mois, il fait de très grands efforts pour se rendre dans la famille de certains de ses anciens amis qui peinent à joindre les deux bouts. Mais, aucun de ces amis là ne connait la nouvelle maison où il habite. Néanmoins, chacun doit se battre contre les réalités du succès pour pousser ses connaissances de galère à réussir ou au moins, à avoir du temps pour eux.

C’est la vie qui est ainsi. Arrêtez donc d’en vouloir à vos camarades qui ont réussi si vos relations ne sont plus comme avant. Le pouvoir et l’argent ont des contraintes. C’est vrai que dès que certains réussissent, ils abandonnent tous ceux qu’ils ont connus durant la galère. Mais ce n’est pas leur nature qui se révèle ainsi. C’est juste les effets de la gloire qui agit sur eux. Peut-être même qu’ils regrettent de vous avoir perdus pendant que vous, vous pensez qu’ils vous ont abandonnés. Si vous ne me croyez pas, que chacun de mes lecteurs cotisent pour me donner 100 millions. Vous allez voir si je vais encore traîner avec les petits Bwaba soulards et non civilisés là. Je dis ça parce que je suis un garçon perdu. Il me faut un me pour l’ajouter à mon Mada.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

jeudi 29 septembre, 2022 à 13:09
jeudi 29 septembre, 2022 à 10:53
mercredi 28 septembre, 2022 à 17:24
mercredi 28 septembre, 2022 à 16:22
mercredi 28 septembre, 2022 à 13:50