mardi 6 décembre, 2022 | 6:59

Les Délires de Mada : Je detestais l’EPS à l’école !

FB_IMG_1656088507248

La conviction a, au moins, le mérite de nous maintenir dans la bataille

A l’école, il y a plusieurs catégories d’élèves. Moi je ne sais pas comment me qualifier mais je me retrouvais dans plusieurs catégories à la fois. L’éducation physique et sportive ( EPS), c’était ma bête noire. Je n’ai jamais aimé aller au terrain bien que je sois un grand amateur de football. Je n’ai pas de raison particulière pour expliquer cette situation. C’est juste que je n’aimais pas du tout cette discipline.

Je m’en suis rendu compte à l’école primaire. J’étais fan de karaté et j’étais un excellent gardien de but. Mais lorsque le maître nous amenait au terrain, c’est terrible pour moi. Je prétextais chaque fois être malade. A l’examen du CEP, lorsque c’est arrivé à mon tour de faire la course de vitesse, je suis allé dire aux examinateurs que je ne veux pas courir. Ils m’ont flatté en vain et ont tenté la manière forte mais sans succès. Ils ont alors fait appel à mon maître. Après plusieurs vaines intimidations, il a fini par me convaincre avec ces phrases : << Tu veux être premier de la Kossi non ? Si tu ne cours pas, tu auras zéro et plusieurs élèves vont te dépasser >>. Ainsi, j’ai couru et sauté même si c’est avec de faibles performances. J’ai au moins pu être le 2e meilleur lauréat du CEP dans la province.

Arrivé au lycée, huumm, on va se concentrer sur l’EPS, sinon hummm.
Chaque jour de sport, moi je priais Dieu pour que le professeur tombe malade. Mais il venait et moi je ne partais pas au terrain. Au BEPC, je n’ai pas pu obtenir la dispense. Il fallait me voir aux épreuves sportives, plus précisément la partie gymnastique !!! Mon ancien prof d’EPS
Monsieur Da et moi étions des « ennemis jurés ». Quel ne fut mon bonheur quand j’ai obtenu la dispense pour l’examen du Bac ! L’infirmier a mis son truc sur mon bras et moi j’ai coupé ma respiration avant de respirer un coup.
Et puis, je me suis permis de m’inscrire au concours de recrutement des Policiers. Arrivé à Ouaga pour la phase de sport, je me suis présenté à l’appel. Mais quand mon tour est arrivé, vous savez quoi ? Mada a répondu absent !

Je parle de cette histoire parce que je constate que les meilleurs lauréats aux différents examens sont généralement inaptes au sport. Quelles peuvent être les raisons de cette situation ? Ne me posez surtout pas de questions car je n’en sais rien. C’est parce que moi je suis un garçon perdu à la recherche d’un me pour l’ajouter à mon Mada.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00