lundi 8 août, 2022 | 23:09

Les Délires de Mada : Faut-il prendre soin de ses parents ou préparer l’avenir de ses enfants ?

FB_IMG_1656088507248

La conviction a, au moins, le mérite de nous maintenir dans la bataille !

Je suis un enfant qui réfléchit trop. Mieux, je prête régulièrement oreille attentive aux aînés. Vous savez, quand on se bat dans la vie, c’est pour un objectif précis. Moi j’avais promis à mon défunt père de gérer toutes ses angoisses financières, lui qui a choisi de vivre dans la pauvreté pour que son nom reste éternel tout comme Thomas Sankara. En effet, mon défunt père a choisi la chefferie du village au détriment de sa richesse personnel. Chers lecteurs, quand on est d’une famille pauvre et qu’on devient fonctionnaire moyen, il y a deux cas. Soit on satisfait les parents, soit on prépare l’avenir de nos enfants. On ne peut pas réussir les deux objectifs à la fois. Que faire? Moi j’ai abordé la question avec deux doyens pour qui j’ai beaucoup de respect.

Le premier m’a dit ceci << La vie est une chaîne. Mes parents ont tout donné pour que je réussisse dans ma vie. Je leur suis tellement reconnaissant. Aujourd’hui j’arrive à subvenir à mes besoins tant bien que mal. Mais j’ai bien expliqué à ma mère qu’elle ne doit pas s’attendre à ce que je fasse ce que elle et mon père attendent de moi car j’ai une petite famille dont je dois épargner de la misère. C’est clair, c’est bien de prendre soin de ses géniteurs mais c’est surtout responsable de travailler à ce que rien ne manque à tes descendants même s’il faut faillir à la satisfaction des géniteurs. C’est eux qui t’ont mis au monde et c’est eux qui te doivent. Par contre tes enfants, c’est toi qui leur dois >>.

Le second doyen m’a dit ceci : << Mon petit, fais tout pour faire plaisir à ceux qui t’ont mis au monde. Tu as peut-être déjà entendu que les parents soutiennent l’enfant jusqu’à ce qu’il pousse les dents et ce dernier doit soutenir ses parents jusqu’à ce qu’ils perdent leurs dents. C’est pour te dire que tes géniteurs doivent être ta priorité. C’est leurs bénédictions qui te permettront d’avoir les moyens pour épanouir tes enfants. C’est surtout grâce à eux que tu te trouves là où tu es. Donc, leur épanouissement passe avant celui de ta petite famille. C’est d’ailleurs une grâce d’avoir tes géniteurs en vie au moment que tu gagnes un peu un peu. Si tu as une bonne femme, elle t’aidera même à s’occuper de tes parents en attendant leur mort. Après cela, tu pourras accentué toutes tes actions pour ton propre épanouissement et pour celui de ton foyer >>.

Ce qui est sûr, il est très difficile pour le citoyen moyen de satisfaire en même temps ses parents et sa petite famille au Burkina Faso. Moi, j’ai consenti d’énormes efforts pour soigner mon bien aimé père qui n’a pas survécu à sa maladie. J’ai aussi dû promettre à ma vielle mère de construire une maison et d’acheter une voiture de son vivant. Pourtant, je dois dépenser mes revenus pour ses soins sanitaire et alimentaire. En même temps, je grouille tant bien que mal de subvenir aux besoins et aux loisirs de mon épouse et de nos enfants. Je tente donc de satisfaire les deux camps à la fois mais il est impossible de satisfaire tout le monde. Si vous avez une solution, dites le moi car je suis un garçon perdu qui est à la recherche d’un me pour l’ajouter à son Mada.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.