mardi 16 août, 2022 | 18:23

Kossen Super coupe : Nouna bat Djibasso

IMG_20201017_174959_1

Le 17 octobre 2020, la Kossi a vibrée au rythme de la Kossen super coupe du promoteur Daouda Simboro, Directeur général de la Banque agricole du Burkina. La finale s’est jouée à Djibasso entre l’équipe de cette commune et celle de Nouna. L’événement a été marqué par la tenue de la  troisième édition des prix de l’excellence scolaires initiés par cet homme qui contribue énormément au développement économique de la Kossi. Lisez !

La 4e édition de la Kossen super coupe inter communes  a tenu toutes ses promesses. La finale a mis aux prises l’équipe communale de Djibasso à celle de Nouna. C’était sous le parrainage de Mamadou Traoré, Colonel major à la retraite.

Ce match se présentait comme un vrai duel entre ces deux équipes dont la rivalité est comparable à celle de deux jeunes hommes qui se disputent la même demoiselle (rire). En effet, Djibasso a remporté les deux précédentes éditions face à Nouna qui a remporté la première. Les agitations d’avant-match ont été observées plus d’une semaine avant le jour-j. Le début de la partie a été marqué par l’ambiance des supporters des deux camps. A l’entame du jeu, les deux équipes ne se sont pas offerts du temps d’observation. Poussée par la pression provoquée par les cris et les chants des spectateurs, chacune a tenté d’ouvrir le score le plus rapidement possible. Les commentateurs intensifiaient cet état de fait à travers le rappel des enjeux de la rencontre. Après le quart d’heures de jeu, il était évident que les deux équipes s’équivalaient. Le spectacle était à la hauteur des attentes.

Mais avant la fin de la première partie, tout a changé. En effet, Nouna a inscrit un but qui a touché le moral des joueurs de Djibasso. Profitant de ce moment de relâchement, Nouna a doublé la mise. La pause et les consignes des différents entraineurs ont redonné de l’intensité à la deuxième partie du jeu. Rassuré de sa supériorité, Nouna a multiplié les attaques. De peur d’encaisser un troisième but, Djibasso a vivifié sa défense et procédait par des contres pour revenir au score. C’est le coup de sifflet final de l’arbitre qui va mettre fin aux hostilités. Nouna a ainsi obtenu sa revanche sur Djibasso en le battant sur ses installations et aussi en revenant à sa hauteur en ce qui concerne le nombre d’éditions remportées, soit deux pour chaque équipe.

L’équipe de Nouna a reçu deux ballons, un jeu de maillots, des médailles en or, la somme de 352 500 francs et le trophée. Djibasso s’est contenté de deux ballons, un jeu de maillots, des médailles en argent et la somme de 252 500 francs. Le troisième prix est revenu à la commune de Madouba qui a reçu deux ballons, un jeu de maillots et 160 000 francs. Doumbala a reçu le 4e prix composé de deux ballons, un jeu de maillots et 110 000 francs. Les communes de Kombori et Sono ont été encouragés avec un jeu de maillots et un ballon pour chacune d’elles. Des prix spéciaux ont également été décernés à des joueurs qui se sont distingués durant la compétition. Les trois équipes qui représentent la Kossi à l’échelle nationale ont également bénéficié du soutien du promoteur. Il s’agit du Réveil club de Nouna qui a reçu 500 000 francs et le Numadu sport de Nouna ainsi que l’Association sportive de Djibasso 250 000 francs chacun.

En plus des activités de cette finale, les élèves méritants du poste primaire et du secondaire au cours de l’année scolaire écoulée ont été récompensés le 18 octobre.

Cette journée d’excellence scolaire a été précédée par un cross populaire et une visite et des dons aux malades du CMA de Nouna.

Au titre des récompenses, les cinq meilleurs élèves au BEPC ainsi que les deux meilleurs des filières techniques ont reçu chacun un vélo et un kit scolaire. Au niveau du baccalauréat, ce sont les trois premiers de chaque série qui ont été primés.

Les troisièmes au Bac A et au Bac D ont reçu une tablette et un kit scolaire et les deuxièmes ont reçu un ordinateur et un kit scolaire.

Abdoul Kader Seremé, premier au Bac A avec une moyenne de 14,04 et Isaac Dakyo, premier au Bac D avec 16,58, ont reçu chacun une moto et un kit scolaire.

Gustave Konaté, un étudiant albinos a été encouragé avec un ordinateur. La radio Kossen Kibaru, la radio communale de Djibasso, la gendarmerie, la police, la mairie de Djibasso, la direction provinciale des Enseignements post primaire et secondaire, l’équipe de football de Tènou et l’école franco-arabe Nassihatou de Nouna ont aussi reçu du matériel.

A l’issue de la cérémonie, le promoteur Daouda Simboro a réitéré son engagement à œuvrer davantage pour l’épanouissement des populations de la Kossi.

Il a aussi remercié tous ceux qui l’accompagnent dans sa mission et appelé les fils et filles de la province à se donner la main pour relever les multiples défis qui s’imposent.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54