mardi 16 août, 2022 | 20:07

Examens scolaires dans la Kossi: Les Confidences de certains candidats

IMG_20200713_152821_1

Le 14 juillet 2020 marque le début des examens du Certificat d’études primaires (CEP) et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) au Burkina Faso. La Kossi, malgré le contexte sanitaire et surtout sécuritaire, ne sera pas mise en marge. A la veille donc de ces examens, nous sommes allés à la rencontre des candidats au BEPC au Lycée provincial de Nouna (LPN) ce lundi 13 juillet 2020.

Il était 15h quand nous foulons la cour du LPN, l’un des centres où se tiendront les examens du BEPC dans la ville. Les listes des candidats étaient affichées sur les portes des salles de classe fermées. L’on assistait à des va-et-vient par groupes de candidats cherchant à savoir la salle dans laquelle ils subiront les épreuves. Malgré le contexte national qui a impacté négativement sur l’année scolaire, certains se disent confiants et prêts à relever les défis.

N’zi Amed Koffi, élève du cours du soir :<< J’ai raté mon examen de BEPC l’année dernière. Actuellement, je suis électricien. Je me suis  préparé en fonction de mes temps libres et reste convaincu que cette année sera l’année de mon année. C’est le diplôme seulement qui me manque. Mon souhait est de travailler à la SONABEL en passant bien sûr par une école de formation technique.  >>

 Awa Diarra, élève en classe de 3è au lycée communal de Nouna :<< Je suis venue voir ma salle de composition. Je suis prête et mon souhait est que les épreuves soient favorables. Bonne chance à mes camarades>>.

Tiawara Rachid Kader élève du lycée départemental de Bourasso : « C’est avec des anciens cahiers de 3e que je me suis préparé. Depuis janvier 2020, notre établissement a été fermé à cause de l’insécurité. Depuis ce temps, nous n’avons pas bénéficié de l’encadrement de nos professeurs. Mais, je suis prêt et je souhaite bonne chance à tous les candidats ».

Quand nous quittions les lieux, les examinateurs étaient en concertation afin de rendre agréables les conditions du déroulement des épreuves. Bonne chance, c’est que nous souhaitons à tous les candidats de la Kossi ainsi que du Burkina entier.

Issa Lazare Kolga

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54