mardi 6 décembre, 2022 | 7:21

Diocèse de Dédougou : Plus de 13 000 000 de francs mobilisés par les laïcs en une soirée

FB_IMG_16250606728273907

Le Conseil diocésain des laïcs du diocèse (CDL) de Dédougou a organisé le samedi 26 juin 2021 une soirée de diner gala. Au cours de cette soirée, ce sont 13 000 600f CFA et deux motos de marque YBR qui ont été mobilisés par les laïcs au profit dudit diocèse en vue de soutenir la formation des grands séminaristes.

La soirée de diner gala du CDL de Dédougou s’est tenue dans la salle Polyvalente de la même ville. Première du genre, ce diner gala a tenu toutes ses promesses. Dans la cuvette de la salle Polyvalente, les autres confessions religieuses ont marqué de leur présence en guise de soutien aux fidèles catholiques du diocèse. Dans un climat convivial et fraternel, musulmans et catholiques se partageaient les mêmes plats. Placé sous le thème « Pour un laïcat plénier, je m’engage », l’objectif de ce diner gala qui est de mobiliser des fonds et moyens roulants pour venir en aide aux jeunes prêtres du diocèse de Dédougou et de promouvoir la cohésion sociale a permis de mobiliser une somme de 13 000 600f CFA et deux motos de marque YBR.

Joachim Samé

« Les laïcs voudraient par ces types d’initiatives, marquer leur adhésion à l’idée et à l’esprit de la prise en charge de notre Eglise par les fidèles laïcs eux-mêmes. Le présent diner gala est la concrétisation de la volonté des laïcs de Dédougou de se rendre utile pour répondre à son slogan de laïcat plénier, mature et engagé », a laissé entendre Joachim Samé, président du CDL au début de la soirée. Les retombées financières serviront à l’achat de moyens roulants pour les nouveaux prêtres qui seront ordonnés le 10 juillet prochain mais aussi elles serviront à soutenir le diocèse dans ses charges pour la formation des grands séminaristes, c’est-à-dire les futurs prêtres, a-t-il ajouté.

Hortense Parkouda

A sa suite, madame Hortense Parkouda, marraine, a au nom des parrains exprimé sa gratitude au CDL pour le choix porté sur leurs modestes personnes et invité les participants à laisser parler leur cœur car l’Eglise qui ne vit que de dons pour faire vivre sa mission et ses valeurs a besoin du soutien de ses filles et fils pour porter le flambeau de la foi. A l’issue des interventions, des prestations d’artistes et de choristes ont maintenu le public en haleine.

Les souscriptions faites par les participants sur place et d’ailleurs ont été dévoilées au public au fur et à mesure. C’est ainsi que le dépouillement final a donné la somme de 13 000 600 francs FCFA en plus de deux motos de marque YBR promises au comité d’organisation pour les jeunes prêtres. Un miracle car la somme récoltée est largement au-dessus des prévisions qui étaient de 4 500 000f CFA.

Docteur Cyriaque Paré

Pour le parrain Cyriaque Paré, fondateur des éditions Lefaso.net, le message est celui des laïcs qui nous invitent à un laïcat plénier et engagé. « Comme le disent les écritures, ce sont les chrétiens qui sont les pierres vivantes de l’Eglise et qui sont appelés à faire vivre cette Eglise avec les moyens qu’ils ont sur le plan intellectuel, financier, humain. C’est un devoir pour chacun et un honneur d’être impliqué dans une telle initiative. Il y a eu quelque chose d’extraordinaire avec l’engagement de ceux qui étaient là dans la salle et de ceux qui étaient à l’extérieur », a renchéri le parrain.

Edgard Sié SOU

Edgard Sié Sou, gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, patron du diner gala, a remercié les autorités de l’Eglise-famille de Dieu à Dédougou pour leur constant soutien dans le processus de développement de la région ainsi que les parrains pour leur soutien aux initiateurs de la cérémonie. De ses termes, cette soirée de diner gala est un symbole. « Il n’y avait pas que les catholiques. Il y avait toutes les religions, toutes les ethnies, toutes les sensibilités. Ce qui a permis de faire en sorte qu’il y ait une communion autour de cet idéal : lever des fonds pour venir en aide aux jeunes prêtres qui seront bientôt ordonnés. Tout le monde a adhéré et je pense que c’est un message fort de cohésion sociale, de vivre ensemble et de don de soi. Et je pense que ce sont des initiatives qu’il faut encourager et pérenniser », a soutenu le gouverneur. Il a conclu ses propos en émettant le vœu que les prochaines éditions soient délocalisées pour que ceux qui n’ont pas pu effectuer le déplacement de Dédougou puissent se joindre à l’initiative.

Mgr Prosper Bonaventure Ky

Monseigneur Prosper Bonaventure Ky, évêque du diocèse de Dédougou, par ailleurs président de cette soirée, a à son tour adressé ses vifs félicitations et remerciements aux fidèles chrétiens à travers le laïcat qui a organisé cette soirée ainsi qu’à l’ensemble des autres confessions religieuses et à toutes les personnes qui de près ou de loin ont laissé parler leur cœur. « Ce n’est pas évident pour tous de comprendre le geste que le laïcat a posé. Il faut savoir que chaque année, un grand séminariste coûte 850 000 francs pour sa formation et chaque diocèse doit verser pour chaque séminariste 450mille FCFA. Nous avons plus de 13 millions à verser par an pour la formation des grands séminaristes. Une fois le prêtre ordonné, il faut les équiper pour leur apostolat. Je félicite les laïcs d’avoir pensé à soulager un tant soi peu l’évêque dans ce souci qu’il porte », a expliqué l’évêque.

C’est sous un satisfecit total que ce premier diner gala annuel a pris fin et le rendez-vous à été donné à l’année prochaine pour la 2è édition.

Issa Lazare KOLGA
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00