mercredi 17 août, 2022 | 23:10

OCADES Caritas Nouna : Don d’animaux pour élevage

IMG_20210626_112329_210

Le Programme de développement intégré (PDI) de l’OCADES Nouna met en œuvre plusieurs actions en faveur de la sécurité alimentaire des ménages. Ce 26 juin 2021, ses acteurs ont remis des animaux et des kits d’entretien à 30 bénéficiaires de la commune de Nouna. C’était en présence des responsables de l’institution du Maire de Nouna.

Une remise symbolique de volaille

« Cette activité entre dans le cadre de la mise œuvre du PDI 2019-2023. Nous procédons aujourd’hui à une deuxième dotation des bénéficiaires, la première a eu lieu en 2019 », explique Jeremy Somé, Chargé de suivi-évaluation du PDI. Au nombre de 30, les bénéficiaires sont issus des secteurs 1 et 6 de Nouna et des villages de Sobon, Kéréna, Niankuy et Bagala, soit 5 personnes par localité. La composition du don est en fonction des besoins exprimés à l’avance par chacun d’eux.

Jérémy Somé

Pour les 10 bénéficiaires de Nouna, il s’agit de l’embouche qui consiste à engraisser les animaux pour les revendre. Ils ont reçu chacun 2 béliers. Ceux des villages ont choisi l’élevage naisseur qui consiste à faire reproduire les animaux. Parmi eux, certains ont opté pour les chèvres. Ceux-ci ont reçu chacun 4 femelles et un mâle tandis que ceux qui ont préféré les moutons ont reçu chacun 2 femelles et un mâle. D’autres ont également porté leur choix sur la volaille. Ces derniers ont reçu chacun 9 poules et un coq. Chaque bénéficiaire a aussi reçu un kit composé d’abreuvoir, de mangeoire et un sac d’aliment de départ.

Une remise symbolique

Pour la gestion de ces dons, c’est le système « Abanayé » qui est mis en place. Il s’agit d’un système rotatif selon lequel les bénéficiaires doivent ramener l’équivalent de ce qu’ils ont reçu dans un délai de deux ans pour les ruminants et un an pour la volaille. Ces animaux retournés seront remis à d’autres bénéficiaires. Ainsi, le cycle continue et le nombre de bénéficiaires s’augmente.

Sébastien Sanou, Secrétaire exécutif de l’OCADES Nouna

Le Coordonnateur du PDI, l’abbé Abel Traoré et le Secrétaire exécutif de l’OCADES Nouna, l’abbé Sébastien Sanou ont prodigué des conseils aux bénéficiaires afin qu’ils réussissent l’activité.

L’abbé Abel Traoré

Ce fut également l’occasion pour l’agent d’élevage Marie Rose Zongo/Zabré de leur donner des conseils pratiques sur l’entretien sanitaire des animaux avant d’exprimer sa disponibilité en cas de besoin.

Marie Rose Zongo/Zabré

Le Maire de Nouna, Issoufou Traoré, lui a salué cette initiative, qui selon lui, est un réel tremplin pour le développement local.

Issoufou Traoré

« Je suis très contente. Je prendrai beaucoup soin de ces animaux car les revenus que va générer cette activité me serviront à assurer les dépenses sanitaires et scolaires de mes enfants et petits-enfants. Je remercie l’OCADES Nouna pour ce bienfait qui va améliorer mes conditions de vie et contribuer à garantir l’avenir de mes descendants », a dit Minata Démé venue de Sobon.

Minata Démé

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 17 août, 2022 à 23:08
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
Houndé : l'Assomption célébrée
mercredi 17 août, 2022 à 22:59
mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29