jeudi 2 février, 2023 | 2:37

Déplacés internes de Bourasso : La congrégation des Filles de la charité Saint Vincent de de Paul offre des vivres

Exif_JPEG_420

Le 27 septembre marque la fête de Saint Vincent de Paul, fondateur des Filles de la charité. Pour la célébrer en cette année 2022, la congrégation des Filles de la charité Saint Vincent de Paul de Nouna a manifesté leur solidarité à l’endroit des personnes déplacées internes de Bourasso à Nouna.

Exif_JPEG_420

100 sacs de 25 kilogrammes de riz, 100 cartons de spaghetti, de la sardine et des chaussures, le tout d’une valeur de 02 millions 500 mille francs qui ont été distribués à ces personnes qui ont trouvé l’asile à Nouna à cause l’insécurité. « Chaque année, nous célébrons cette journée à travers une fête où nous invitons des amis et des partenaires. Au regard du contexte, cette année, nous avons décidé de venir en aide aux déplacés qui sont dans le besoin comme le faisait Saint Vicent de Paul lui-même », a expliqué la Sœur Toyin Abegundé, responsable de la congrégation.

Au milieu, la Sœur Toyin et ses collaboratrices

La cérémonie s’est déroulée en présence de Orokia Sanogo / Konaté représentant le Président de la délégation spéciale de Nouna, de l’Abbé Kisito Konaté, Vicaire général représentant l’Evêque du diocèse de Nouna, du Curé de la paroisse Notre dame du perpétuel secours, l’Abbé Réné Simboro puis des membres de la structure bienfaitrice.

René Simboro, Orokia Sanogo / Konaté et un bénéficiaire


La congrégation des Filles de la charité Saint Vincent de Paul de Nouna intervient dans l’humanitaire à travers l’aide aux personnes démunies, aux personnes déplacées, aux prisonniers, aux paysans et aux personnes vivant avec un handicap.

Kisito Konaté remettant un lot

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *