mardi 6 décembre, 2022 | 8:06

Culture de la paix : Le REJDIR-BF sensibilise trente jeunes à Kaya

IMG-20211221-WA0102

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, le Réseau des Jeunes pour le Dialogue Interreligieux au Burkina Faso (REJDIR-BF) a initié le 18 décembre 2021, une mini caravane au profit des jeunes. Cet atelier qui s’est déroulé à Kaya dans le centre nord a permis à trente jeunes de Kaya et de Ouagadougou d’être outillés sur la thématique du vivre ensemble dans un contexte sécuritaire difficile.

Issus de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina, de la Fédération des Églises et Missions Évangéliques du Burkina Faso et de la Conférence Épiscopale Burkina-Niger, ce sont trente jeunes qui ont fait le déplacement de Kaya pour la mini caravane du REJDIR. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président du REJDIR, Vincent Kogo. « Notre objectif est de réunir autour de la même table, des jeunes de confessions religieuses différentes pour s’informer sur la nécessité de construire ensemble une société dans laquelle l’on vit, travaille et s’épanouit ensemble », a-t-il expliqué après avoir souhaité la bienvenue aux participants.

Vincent Kogo

Une conférence a été animée par le Docteur Idrissa Goubgou du Centre d’Etudes et de Recherches en Formation Islamique (CERFI). C’était sous le thème ‘’ Le vivre ensemble, une prescription de foi ‘’.
Le Docteur Goubgou de façon détaillée a entretenu les jeunes sur la notion du vivre ensemble, les valeurs à cultiver pour vivre ensemble et comment conjuguer ces valeurs pour que le vivre ensemble soit effectif et pacifique entre nous. Selon le conférencier, la valeur commune à tous les hommes est l’humanité et l’humanité selon lui est une grâce, un don et une configuration divine.

Idrissa Goubgou à gauche

En marge de la conférence, les participants ont rendu visite aux communautés religieuses de la ville de Kaya. C’est dans leurs lieux de culte respectifs à la paroisse, à la mosquée, à l’Eglise centrale et à la FEME que les jeunes se sont rendus pour saluer les leaders religieux et prendre des conseils sur la notion du vivre ensemble. Après cette visite, les jeunes ont marché ensemble pour marquer la volonté d’être ensemble et surtout de marcher ensemble vers le même but.

Dans les perspectives pour la consolidation de la paix, le centre diocésain de la jeunesse a accueilli les jeunes pour la mise en commun des résultats des échanges. Les propositions des jeunes ont ainsi été déposées auprès des leaders religieux.

Les jeunes dans leurs diversités religieuses veulent ensemble cultiver la paix au Burkina Faso en proie à l’insécurité dans plusieurs régions et cette première mini caravane de Kaya est le point de départ vers la consolidation de la cohésion sociale.

BENEVENIT

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00