samedi 10 décembre, 2022 | 1:09

Covid 19 : Le district sanitaire de Nouna relance la machine de guerre

IMG_20200915_174925_4

Il n’y a plus de cas actif de coronavirus dans la Kossi. Mais les autorités sanitaires de la province ne souhaitent pas du tout revivre la difficile situation vécue lorsque cette zone était un foyer de la maladie. Elles comptent mettre l’accent sur la sensibilisation de proximité pour réussir ce pari.

La pandémie de coronavirus est une maladie dont la fin ne semble pas être pour bientôt. << Nous sommes appelés à vivre avec cette maladie. La hausse des cas de contamination ces derniers jours dans le monde et particulièrement dans notre pays exige que nous restons sur nos gardes. Le meilleur moyen pour lutter contre cette pandémie étant la prévention, nous mettons tout en oeuvre pour porter l’information et la bonne aux populations >>, affirme le Docteur Kouka Yelkouni, Médecin chef du district sanitaire de Nouna.

Docteur Kouka Yelkouni

La structure a rassemblé des jeunes volontaires de la province ce 15 septembre 2020. Il était question de les outiller afin qu’ils procèdent à des sorties de sensibilisation dans les lieux publics de Nouna à savoir les marchés, les gares, les maquis, les lieux de culte, les restaurants, les centres de santé, les établissement scolaires et les services publics. L’activité va s’étendre sur trois jours, soit du 16 au 18 septembre 2020. A travers une projection vidéo suivies de commentaires, le MCD a abordé l’historique de la maladie, ses modes de transmission, ses symptômes et surtout les mesures de prévention. Il était appuyé dans cette tâche par Daouda Ouédraogo, responsable de la promotion de la santé du district. Les participants ont également eu l’occasion de soumettre leurs zones d’ombre auxquelles les exposants ont apporté des éclaircissements.

Daouda Ouédraogo


Le travail de ces volontaires consistera à faire le tour des endroits ciblés pour partager le message reçu à cette rencontre. << Les populations commencent à négliger la covid-19. Soyez fiers de votre rôle d’acteurs engagés à protéger ces populations en leur rappelant que la maladie est toujours là. Nous ne pouvons pas forcer quelqu’un à porter le cache-nez ou à respecter la distanciation physique, mais nous nous en voudrons de ne leur avoir pas donner les consignes >>, a lancé le toubib responsable du district.
En rappel, le Burkina Faso a enregistré 1717 cas de coronavirus dont 56 décès et 524 cas toujours actifs depuis l’arrivée de la maladie en mars dernier. La Kossi, quand à elle, a enregistré 11 cas soit 3 cas importés de la Côte d’Ivoire et 8 cas à transmission communautaire. Il importe que les populations se soumettent aux recommandations pour éviter un nouveau rebondissement de la maladie dans la province. Mais pour toute suspicion, le 01 45 50 50 est le numéro de l’équipe d’intervention de la Kossi et le 35 35 est celui de l’équipe nationale.


Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vendredi 9 décembre, 2022 à 12:05
mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25