lundi 8 août, 2022 | 21:59

Kossi : L’OCADES NOUNA s’engage dans la lutte contre la COVID-19

OCA COVID1

L’OCADES Nouna depuis plus de 20 ans n’a cessé d’œuvrer pour le bien-être  des populations dans la Kossi. Pour marquer son engagement à la lutte contre la COVID-19 dans le diocèse de Nouna dans la province de la Kossi, elle a offert des kits de lave-mains à 500 ménages. C’était le samedi 25 juillet 2020 devant les locaux du département Solidarité Humaine.

 La crise sanitaire mondiale marquée par la pandémie à coronavirus qui a fait de nombreuses victimes et qui a entrainé à un moment donné la fermeture des lieux de culte, n’a pas laissé l’OCADES Nouna indifférente. En réponse à cette urgence sanitaire le samedi 25 juillet 2020, ce sont 500 ménages choisis  sur le territoire du diocèse et qui a concerné 5 paroisses à savoir les paroisses Cathédrale et Saint Joseph de Nouna, Bomborokuy, Sanaba et de Djibasso qui, ont bénéficié de kits de lave mains. En plus des ménages bénéficiaires, ce sont trois structures de santé dans l’aire sanitaire du district de Nouna que sont le CSPS Notre Dame de l’Espérance, les centres médicaux de Bomborokuy et Djibasso, qui ont été dotés en matériels composés de gants, eau de javel, cache-nez, bottes, affiches, détergents, dispositifs de lave-mains, de boules de savon, bidons et de gels hydroalcooliques. A cela s’ajoutent les lieux communautaires où des dispositifs de lave-mains sont prévus pour y être déposés.

Tènè Kienou, sexagénaire, les mains chargées a affirmé : « L’action de l’OCADES nous permettra de mieux lutter contre le coronavirus. Nous sensibiliserons nos proches sur la maladie pour qu’ensemble nous gagnons cette bataille engagée  contre cette pandémie. Merci à l’OCADES pour ses multiples efforts à l’endroit des populations ».

Tènè Kiénou

Le Dr Wilson Zongonaba, représentant le Médécin chef du distric sanitaire de Nouna, à la suite de Kienou a salué cette initiative de l’OCADES qui selon lui, vient contribuer à lutter efficacement contre la COVID-19 dans la province qui demeure d’actualité. Il a par ailleurs exhorté la population au lavage régulier des mains et au port des masques.

En bleu, le Dr Wilson Zongonaba recevant la part du district sanitaire de Nouna

Pour l’abbé Jérôme Ouédraogo, Secrétaire à l’Evêché au Diocèse de Nouna et intervenant au CSPS diocésain Notre Dame de l’Espérance et au Comité diocésain d’accompagnement des malades, cette cérémonie de remise de kits de l’OCADES s’inscrit dans un ensemble d’engagement de l’Eglise qui prend part aux préoccupations, aux peines, aux joies et aux souffrances des populations. « Les joies et les peines de notre temps sont aussi les joies et les peines de l’Eglise », a-t-il dit. Empruntant ce dicton du Concile Vatican II selon ses dires, l’OCADES est l’instrument de la pastorale sociale de l’église, donc du diocèse. « Face à la situation de la maladie à coronavirus, l’OCADES cherche les moyens et venir en aide aux plus vulnérables, aux personnes qi ne peuvent s’octroyer du matériel adéquat pour faire face à la pandémie » poursuit-il.  

L’abbé Jérôme Ouédraogo

La lutte contre la COVID-19 passe nécessairement par le respect des mesures barrières et pour cela, personne d’autre ne peut nous en convaincre. C’est à chacun de s’en convaincre en respectant les mesures barrières pour sa propre sauvegarde et le bien-être des autres autour de soi. Pour ce faire, l’abbé Jérôme Ouédraogo a invité les bénéficiaires ainsi que l’ensemble de la population au respect des mesures sanitaires édictées afin de lutter efficacement contre l’épidémie.  

Un échantillon des kits

Cet engagement de l’OCADES Nouna dans la lutte contre le coronavirus se chiffre à plus de 13 millions et a été soutenu par le réseau OCADES International, l’OCADES Allemagne et celle de Danemark.

Issa Lazare Kolga

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.