vendredi 12 août, 2022 | 14:26

Côte-d’Ivoire: A Bouaké, le Président Vah Yao Josué de la 2PFJ relève quelques difficultés liées au processus d’enrôlement sur la liste électorale

IMG-20200625-WA0001

Le Président de la Plateforme  Panafricaine des Femmes et des Jeunes pour la Paix, la Démocratie et la Gouvernance (2PFJ), Vah Yao Josué a animé un point- presse le mercredi 24 juin 2020 à Bouaké.

Il était question pour le Président Josué de faire le point de  deux semaines de tournées d’informations, de sensibilisation sur le processus électoral et surtout de cultiver la paix pour  des élections sans violence en octobre 2020. Dans les départements de Yamoussoukro, Bouaké et Béoumi où il est passé, M.Vah Yao Josué a invité les populations à s’inscrire massivement sur la liste électorale afin de voter le candidat de leur choix aux futures élections présidentielles.

Les journalistes à la conférence de presse

Au cours de  cette rencontre avec la presse,  le Président Yao Josué a signifié que malgré le fait que tous les acteurs soient mobilisés pour la réussite du processus d’enrôlement, quelques insuffisances entachent le bon déroulement de ce processus.

La photo de famille de la conférence de presse

« Les populations manquent d’informations sur le processus électoral ; les difficultés à obtenir les pièces administratives (extrait de naissance, certificat de nationalité, etc.). », a-t-il expliqué.

  Face à ces difficultés, la Plateforme  Panafricaine des Femmes et des Jeunes pour la Paix, la Démocratie et la Gouvernance  propose : « L’intensification de la communication et la sensibilisation auprès des populations ; le jumelage de l’opération de délivrance  de l’extrait de naissance et le certificat de nationalité ; la mise en place des équipes mobiles pour faciliter l’enrôlement massif des populations et surtout le prolongement de deux semaines  de l’opération de révision de la liste électorale pour permettre à ceux qui ont démarré la procédure d’obtention  des pièces administratives de pouvoir  s’inscrire sur  cette liste. »

Pour terminer son point-presse, Vah Yao Josué  a exhorté tous les acteurs du processus et la population ivoirienne dans son ensemble à mettre tout en œuvre afin que les élections de 2020 se  déroulent sans violence.

M.K .Arnaud, correspondant à Bouaké

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.