mercredi 29 mai, 2024 | 6:25

Commune de Nouna : Un premier budget rectificatif de 2024 de plus de 500 millions F CFA adopté

1713710259634

Le président de la délégation spéciale de la commune de Nouna, Souleymane Tiono, a présidé du 17 au 18 Avril 2024 à Nouna, la session ordinaire de la délégation spéciale de la commune de Nouna. Le budget rectificatif de l’année 2024 qui s’élève à 503 681 552 F CFA a été adopté à l’unanimité par les membres présents.

Comme le stipule le code général des collectivités territoriales en son article no 055-2004 du 21 décembre 2004, la délégation spéciale de la commune de Nouna est tenu de rendre compte de sa gestion en toute transparence au cours de l’année 2023 par un rapport spécial.
Cest dans ce cadre les membres de la délégation spéciale se sont penchés du 17 au 18 Avril 2024 à Nouna, sur les comptes administratifs et de gestion de l’année 2023 sous la présidence du président de la délégation spéciale de la commune de Nouna.

A travers un regard critique sur la gestion de la chose publique, les membres de la délégation spéciale ont donné des orientations et ont formulé également des recommandations afin que le budget soit équilibré en recettes et en dépenses.
Ainsi à la lumière des critiques le budget rectificatif de l’année 2024 qui s’élève à 503 681 552 a été adopté à l’unanimité.

Au titre des délibérations, il est ressorti que la création d’un service communal en charge de la jeunesse, qui fait suite à une instruction du Ministère en charge de la Fonction publique, a été également approuvé par la majorité des membres de la délégation spéciale.

Le financement de l’ACDT et les frais de recherche des actes à l’état civil est fixée à cinq cents F CFA.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Nouna, Souleymane Tiono, a reconnu l’environnement difficile dans lequel l’exécutif a accompli sa mission.
« La mise en uvre de notre feuille de route pour le développement de notre commune n’a pas été sans difficultés. Elle a été parsemée par le déplacement des populations, le blocus de la nationale 14, l’absence d’électricité et la menace terroriste » a-t-il dit.

Dans les divers, le centre médical de Nouna a reçu un don d’une ambulance de la part du Programme d’urgence et de Développement territoriale (PUDTR).

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mardi 7 mai, 2024 à 23:08
dimanche 28 avril, 2024 à 21:48
dimanche 28 avril, 2024 à 21:30
lundi 22 avril, 2024 à 9:24
lundi 22 avril, 2024 à 9:24
Culture : Festival des masques de Dédougou