mardi 6 décembre, 2022 | 8:00

Commune de Madouba : L’éducation et la santé comme priorité depuis 2017

FB_IMG_1616968019398

Le 20 mars 2021, le Maire Jonathan Dabou a rendu compte de ses quatre années de gestion. Cette journée de redevabilité tenue grâce au financement du Programme d’appui aux collectivités territoriales ( PACT), a connu l’implication de l’Association de formation et de communication pour l’appropriation de la décentralisation ( AFOCAD ).

<< Les habitants de la collectivité territoriale ont le droit à l’information sur la gestion locale >>, dispose l’article 11 du Code général des collectivités territoriales du Burkina Faso. C’est pour s’acquitter de cet acte de démocratie et de bonne gouvernance que l’équipe municipale de Madouba a réuni les citoyens de cette commune située à 85 kilomètres de Nouna et qui fait frontière avec le Mali.

Des participants

Il s’est agit pour le Maire de faire le bilan des réalisations de son équipe de 2017 à 2020. Il en ressort entre autres, la construction et la réhabilitation des salles de classe, de latrines, de forages, de parcs animaliers, de boutiques de rue, l’achat de mobiliers, de chaises, de matériels informatiques, l’acquisition d’appareils de sonorisation et de projection vidéo pour les rencontres ainsi que la réfection des locaux de la mairie. Ces réalisations ont coûté plus de 350 millions mobilisés par la commune, l’État et les partenaires. L’on note surtout que les actions été beaucoup plus centrées sur l’éducation et la santé. << Nous avons priorisé ces deux domaines car elles sont la base de tout processus de développement. >>, s’est expliqué le Maire.

Le Maire Jonathan Dabou

Pour l’année 2021, la réalisation de routes, d’un CSPS et d’un collège à Pia sont quelques projets de la municipalité. Jonathan Dabou a également fait cas des difficultés qui préoccupent son équipe. Il s’agit de l’absence d’un marché dans toute la commune et de l’ensablement du marigot qui favorise pourtant le maraîchage. Il a aussi évoqué ses ambitions d’ériger des retenues d’eau.

A l’issue de la communication du Maire, l’occasion a été donnée aux participants d’intervenir. Tous ont félicité le bourgmestre pour ses efforts et la transparence dont il fait preuve dans sa gestion. Pour l’anecdote, Jonathan Dabou, a dévoilé son salaire à ses administrés : << Je touche 58 000 francs et c’est le plus bas salaire à la mairie >>. Certains participants ont aussi posé des questions d’éclaircissement et d’autres ont fait des propositions d’idées. Le besoin de reboisement a été exprimé, de même que celui d’infrastructures routières. Christine Kienou, coordinatrice communale des femmes de Madouba, elle, a plaidé pour que ses paires soient davantage impliquées dans la prise de décisions et l’exécution des projets.

Christine Kienou

Thème d’actualité, la gestion foncière à été longuement abordée au cours de la journée. Un exposé a été fait là-dessus par Daouda Sanou, coordonnateur de l’AFOCAD, une structure déployée par le PACT auprès des communes dans la Boucle du Mouhoun. Cette communication a consisté à informer et sensibiliser les populations sur la question du foncier. L’on retient que chaque commune doit procéder à la mise en place dans les villages de deux scrtutures pour favoriser l’entente autour de la question. Il s’agit d’une Commission foncière villageoise ( CFV ) chargée de prévenir les conflits liés au foncier et d’une Commission de conciliation foncière villageoise (CCFV ) dont le rôle est de faire la méditation en cas de litige.

Daouda Sanou

La fin de la séance a été marquée par la remise de certificats de reconnaissance à 14 personnalités et 3 institutions pour service rendu à la commune.

Joseph Dabou, premier Maire, Théophile Dakyo, premier Enseignant, Sylvestre Dabou, ancien Comptable, Robert Dembélé, ancien Préfet, Tamoussi Bambio, doyen des agents de santé, Hamadè Savadogo, doyen des enseignants, la Police, la radio communale de Djibasso et la société de transport Farafina tour en font partie.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00