mercredi 17 août, 2022 | 22:27

Commune de Djibasso : Plus d’un milliard investi en 4 ans

FB_IMG_1616969720541

Le conseil municipal de Djibasso a tenu sa journée de redevabilité le 19 Mars 2021. Présidé par Robert Dembélé Maire de la commune, la journée a connu la participation des conseillers municipaux, des forces vives et des partenaires techniques et financiers de la commune.

Le Maire Robert Dembélé a rendu compte de ses quatre années de gestion face à ses administrés dans la nouvelle salle de réunion de la mairie de Djibasso. L’activité est financée par le Programme d’appui aux collectivités territoriales ( PACT ).

Le Maire Robert Dembélé

La gestion foncière au cœur des échanges

La journée été marquée par une communication sur la gestion foncière. Elle a été animée par Paul Zongo, Conseiller technique du Gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun. Ce dernier s’est statué sur les organisations pour la gestion foncière à mettre en place sur tout le territoire communal à savoir la Commission foncière villageoise (CFV) et la Commission de conciliation foncière villageoise (CCFV). Celles-ci ont pour rôle de prévenir et gérer les problèmes liés au foncier. Les participants ont suivi cette communication avec beaucoup d’intérêt. Ils ont exprimé leur satisfaction des éclaircissements reçus sur ce sujet qui divise de nos jours les populations.

Daouda Sanou

Le bourgmestre Robert Dembélé face à ses administrés

Tout comme la question de la gestion foncière, la gestion du bien public requiert de la transparence et de la redevabilité. Le Maire de la commune de Djibasso dès l’entame de son bilan a salué et remercié tous les partenaires techniques et financiers, les conseillers municipaux, les CVD et les filles et fils de la commune. Il a particulièrement félicité la délégation spéciale qui lui a passé le service le 20 juin 2016. Il a aussi présenté les différents conseillers municipaux élus lors des élections municipales de 2016.

Des participants

Il ressort qu’en terme d’investissement, c’est 1.095.272.998 de francs CFA qui a été investi dans le développement communal. Fonds propres de la commune 132 444 869f CFA ; ressources transférées et dotation de l’Etat et des partenaires 885 428 129f CFA ; partenaires techniques et financiers 76 000 000 ; Projet HERA plus la contribution de la population 1 400 000f CFA. Comme réalisations, l’on peut citer la construction de 35 salles de classes, 01 CSPS, 01 logement d’agent de santé, 01 logement de maître d’école, 60 boutiques de rues, 01 jardin du maire avec équipement et 24 forages. A cela s’ajoute l’acquisition d’un véhicule à 4 roues Toyota Hillux, de 6 motos; la construction du bâtiment de l’Etat civil, du Bureau du service eau et assainissement, de la nouvelle salle de conférence,…« La commune avec ces moyens limités ne pouvait pas réaliser seule toutes ces infrastructures », a dit Robert Dembélé. De ses termes, la commune a bénéficié et continue toujours de bénéficier du soutien de l’Etat, des ONG et des partenaires techniques et financiers tel que CCP, PNGT, FPDCT, Projet HERA, SOS/SAHEL, ONG-TDH, le PAC, le PNDRP, PROGEF, SECUCOM, HD, HELP, IRC, ATAWA, CONASSUR, ACCEDES. Au-delà de ces réalisations, le maire projette en 2021 d’accomplir plusieurs actions de développement.Il s’agit entre autres de la construction de 5 salles de classes, d’une auberge au sein du jardin du Maire avec 3 chambres, de 02 centres de rencontre, l’acquisition de matériel et outillage agricole, de moulin et couveuses l’aménagement du bas-fonds de Tiénékuy, l’étude de faisabilité de l’aménagement du bas-fonds de Bourio ; la construction d’un CSPS composé de maternité, de logement, de latrines douches, d’incinérateur, de dépôt MEG, de dispensaire et d’un forage au profit du village de Soye à hauteur de plus de 100 millions . Le conseil municipal entend surtout ouvrir un laboratoire fonctionnel au CM de Djibasso.

A cette reddition des comptes, Robert Dembélé a fait cas des difficultés qui constituent un frein pour le développement de la commune de Djibasso. Au nombre de ces obstacles figurent l’incivisme fiscal, la maladie à corona virus et surtout l’insécurité qui a fait plus de 8.000 déplacés dans la commune semant la psychose dans les esprits et aussi le couvre-feu en vigueur depuis novembre 2016.

Ce bilan a été très apprécié par les participants. Après avoir adressé ses félicitations au maire qui a toujours associer les commerçants aux questions de développement de la commune, El Hadj Abdou Savadogo a déploré l’inaction à propos de la divagation des animaux dans le marché. Il a également invité le maire a prendre des mesures pour la salubrité de la ville.

Abdou Savadogo

Daouda Sanon, Coordonnateur de l’Association de formation et de communication pour l’appropriation de la décentralisation ( AFOCAD ), une structure qui met en œuvre les actions du PACT dans la Boucle du Mouhoun, a été satisfait du déroulement de la journée. << Nous avons préparé des collectivités à organiser leurs journées de recevabilité. Le Maire de Djibasso et son équipe ont ainsi présenté leurs réalisations, souligner les difficultés qui se sont présentées à eux et dégager les perspectives pour les années a venir. Je suis très content de la réalisation de cette journée et encore plus de la participation de la population qui es sortie nombreuse. Cette population n’a pas été du tout discrète car elle a reconnue les acquis et du même coup souligné les quelques imperfections du conseil municipal. J’invite donc les autres collectivités à se sacrifier à cette tradition >>.

Yacinthe Samandoulgou, Directeur provincial de l’Eau et de l’assainissement de la Kossi, a félicité le conseil municipal pour le taux d’accès important à l’eau potable. En effet, 10 sur 14 villages qui ne disposaient pas de forage en 2016 sont servis de nos jours. De plus, la commune compte 101 forages avec un taux de fonctionnalité de 83,1%. Ce qui dénote de la bonne gestion des forages selon le Directeur provincial.Il y a également la réalisation de grands chantiers tels l’AEPS d’une valeur de 150 millions à Oura et un château d’eau de 30 millions à Gnimini.

En rappel, le conseil municipal de Djibasso comprend 99 conseillers dont 08 femmes. Il a 4 commissions permanentes dont une est dirigée par une femme. La commune de Djibasso compte 49 villages. Située dans la province de la Kossi, elle est accessible par la route nationale N°14 et est distante d’environ 120km de Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun. La présente journée de redevabilité est la deuxième du genre après celle de 2018.

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54