jeudi 2 février, 2023 | 1:22

Assurance maladie universelle : Dialogue communautaire autour de son opérationnalisation

IMG_20221111_095331_512

Offrir un cadre de dialogue franc aux acteurs afin de renforcer la synergie d’actions et la mise en œuvre accélérée, efficace et efficiente de l’Assurance maladie universelle ( AMU), tel est l’objectif global d’un atelier qui se tient ce 11 novembre 2022 à Dédougou. L’initiative est de l’association SOS Jeunesse et Défis en collaboration avec l’ONG Diakonia. C’est dans le cadre du Programme de renforcement de l’engagement citoyen et de la responsabilité des gouvernants dans la mise en œuvre de la politique de l’AMU au Burkina. L’activité est financée par William and Flora Hewlett fondation.

L’atelier a réuni des autorités, des agent de santé, des membres des comités de veille et des acteurs de mise en œuvre de l’AMU venus des différentes zones de la Boucle du Mouhoun. Représentant le Haut-commissaire, c’est le Secrétaire général de la province du Mouhoun, Boureima Ouédraogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Il s’est réjoui de l’organisation de cette journée qui selon lui, permettra de rendre visible les résultats engrangés et d’informer les communautés sur le bien fondé de l’Assurance maladie universelle (AMU). Il a précisé que c’est au regard de l’importance de l’activité, qu’il est venu témoigner l’accompagnement des autorités provinciales.

Boureima Ouédraogo

<< Il est question de mener des échanges afin de faire des propositions et des recommandations dans le but de renforcer les acquis sur le terrain >>, a expliqué Étienne Koula, Responsable plaidoyer et communication à la direction exécutive de SOS Jeunesse et Défis.

Étienne Koula

Trois communications marqueront la session. Elles porteront d’abord sur la présentation des acquis et des défis de la zone pilote par Carine Ouédraogo, Chargée de projet à SOS Jeunesse et Défis, ensuite sur la présentation des acquis et des défis des Organismes de gestion déléguée (OGD) et des mutuelles par Aminata Coulibaly de l’ONG Asmade, et enfin sur la présentation des acquis et des défis de la Caisse nationale de l’assurance maladie universelle ( CNAMU) par Rosine Sanou de la CNAMU. Par la suite, les participants vont échanger en plénière pour faire le diagnostic de la phase d’implémentation et de la veille citoyenne puis de faire des recommandations dans le sens de renforcer les bases de l’AMU.

<< Au nom du DG de la CNAMU, je salue cette initiative louable de SOS Jeunesse et Défis. Je félicite surtout ses acteurs de nous avoir impliqué dans l’activité afin que nous puissions partager les bonnes informations qui vont faciliter leur veille citoyenne >>, a dit Rosine Sanou, Directrice de la communication de la Caisse nationale de l’assurance maladie universelle. Des participants ont également salué l’organisation de ce cadre et se sont engagés pour une participation active.

Rosine Sanou

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *