jeudi 29 septembre, 2022 | 18:26

Université Norbert Zongo : Les étudiants rendent hommages à leurs camarades décédés en 2021 suite à l’écroulement d’un bâtiment

IMG-20220831-WA0062

Le 31 Aout 2021, la dalle d’un bâtiment en construction à l’Université Norbert Zongo de Koudougou s’est effondrée occasionnant la mort de quatre personnes dont trois étudiants. Le 31 août 2022, premier anniversaire de ce drame, le collectif des délégués élus de ladite Université ont organisé une journée d’hommages en leurs mémoires et aussi pour réclamer justice.

Plusieurs activités dont une conférence de presse ont été organisées. Il était question de rompre le silence face à la lenteur de la justice et des autorités habilitées à faire la lumière sur ce drame, d’exiger la justice et la vérité pour toutes les victimes, d’exiger à ce que les autorités prennent leurs responsabilités en prenant en compte les préoccupations citoyennes pour une gouvernance vertueuse, de prendre à témoin l’opinion publique à propos des éventuelles actions qui seront menées si rien n’est fait pour faire avancer le dossier et sanctionner les coupables. Selon les conférenciers, après le drame, les démarches qui ont été effectuées auprès des autorités universitaires et judiciaires pour réclamer la justice et la vérité sont toujours restées infructueuses. « Sil n’y a pas eu de justice jusqu’à présent, c’est que les autorités compétentes n’ont pas encore pris leurs responsabilités », a laissé entendre Abdoul Aziz Zongo, représentant du collectif. Ainsi, dès la rentrée en octobre, les étudiants prévoient descendre dans les rue pour réclamer la justice pour leurs camarades si rien n’est toujours fait.

Présents à la conférence de presse, les parents des victimes qui se sont constitués en association ont dit qu’ils ressentent de la frustration et de la désolation au regard de la gestion de la situation par l’autorité. Pour eux jusqu’à nos jours, ils nont reçu aucun soutien à part celui des étudiants qui sont toujours à leurs côtés. Ils se disent disposés à pardonner mais réclament la lumière sur ce drame afin et que les responsabilités puissent être situées pour éviter à l’avenir une telle situation.

En plus de la conférence de presse, il y a eu des cérémonies religieuses et une visite des tombes des victimes.

En rappel, le drame avait fait 04 morts dont un ouvrier de nationalité béninoise et 03 étudiants, tous de l’Institut universitaire de technologie (UIT) logé au sein de l’Université Norbert Zongo de Koudougou. Ces étudiants étaient en stage sur le sentier.

Albert Zinaba / Koudougou
Pour Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

jeudi 29 septembre, 2022 à 13:09
jeudi 29 septembre, 2022 à 10:53
mercredi 28 septembre, 2022 à 17:24
mercredi 28 septembre, 2022 à 16:22
mercredi 28 septembre, 2022 à 13:50