vendredi 19 août, 2022 | 21:22

Secrétariat Exécutif Diocésain de l’OCADES CARITAS NOUNA : L’abbé Sébastien Sanou succède à l’abbé Zéphirin Bagnawa

prd

 Le lundi 28 septembre 2020, a eu lieu dans la salle de réunion de l’OCADES Caritas Nouna, la cérémonie de passation de service entre le Secrétaire exécutif diocésain (SED) sortant, l’abbé Zéphirin Bagnawa et celui entrant, l’abbé Sébastian Sanou. Présidée par son Excellence Monseigneur Joseph Sama, Evêque du Diocèse de Nouna, la cérémonie a regroupé les religieux et religieuses, les laïcs, les catéchistes, les travailleurs et partenaires de l’OCADES Caritas du Diocèse.

L’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES) Caritas Burkina est un instrument technique de mise en œuvre de la pastorale sociale de l’Eglise Famille de Dieu au Burkina Faso. C’est un réseau national représenté dans tous les 15 diocèses du pays et chargé d’animer et d’accompagner les communautés humaines au Développement Humain Intégral (DHI).  A Nouna, le renouvellement du Secrétaire exécutif diocésain (SED) de ladite structure est intervenu le lundi 28 septembre dernier. La passation de service a porté sur la transmission de l’étable de l’OACDES Caritas Nouna, le tout consigné dans une documentation de mémoire remis par le SED sortant au SED entrant en présence de Monseigneur Joseph Sama et de tout le personnel de l’OCADES.

Cette documentation contient tout ce qu’il faut savoir sur l’institution afin d’en assurer la conduite dans la continuité. La remise de la documentation a été précédée de la présentation du nouveau SED l’abbé Sébastien Sanou, d’une allocution de Monseigneur Joseph Sama, d’un mot d’au revoir du personnel de l’OCADES, d’une allocution du SED sortant, de la lecture de la lettre de nomination du SED entrant, du mot du président du Conseil de gestion, du maire de la commune de Nouna, la signature du procès-verbal de la passation et la remise de présents au SED sortant.

Monseigneur Joseph Sama, Evêque du diocèse de Nouna a rappelé la règlementation de l’OCADES à propos de l’alternance des gestionnaires aux commandes de la direction de l’institution après un mandat de trois (03) ans renouvelable deux (02) fois. Il a poursuivi en ces termes : « C’est donc pour moi, une très grande joie que nous puissions ensemble ce matin saluer nos deux élus du jour. A l’un pour lui pour lui exprimer notre gratitude et à l’autre nos vifs encouragements à poursuivre avec le même train l’œuvre entamée par son prédécesseur. Car il reste encore beaucoup à faire au sein de notre belle institution diocésaine ». L’Evêque a félicité le Secrétaire sortant pour tous les résultats engrangés par lui et ses collaborateurs. Au Secrétaire rentrant, il a prodigué des conseils, implorer la bénédiction du Seigneur afin qu’il réussisse sa mission. Le Maire de Nouna, Issoufou Traoré a salué l’institution pour sa participation permanente dans la vie de la Kossi. Il également remercié le SED sortant pour ses actions et souhaité du succès à celui entrant.

« Aucune entreprise ne prospère sans l’impulsion d’un homme qui a de la vocation de la conduire ». C’est à travers cette citation de Jacques Chardonne que Jérémie Somé, représentant du personnel de l’OCADES s’est adressé au SED sortant en ses termes : « Monsieur l’abbé Zéphérin Bagnawa, vous avez été durant votre passage à l’OCADES, un guide spirituel, un modèle d’engagement pour la cause du faible, un père, un mentor. Vous avez toujours su avec votre sens d’humour et votre calme olympien impulser à chacun de nous cet esprit de travail, en ayant en tête l’accompagnement des plus vulnérables. Votre sens élevé de la responsabilité et du travail bien fait a permis à l’OCADES Nouna d’asseoir une renommée dans la Kossi et au-delà ». Il a ensuite rassuré le nouveau SED de l’engagement de l’ensemble du personnel à l’accompagner dans sa noble mission. «  Chacun de nous pris individuellement, vous a côtoyé d’une manière ou d’une autre et nous vous savons engagé pour la cause des démunis. Votre engagement et dynamisme dans vos précédentes missions nous convainquent que nous ne serons pas orphelins et que nous aurons à nos côtés un guide spirituel, un ami, un confident », a-t-il dit.

Le SED sortant l’abbé Zéphirin Bagnawa a affirmé que l’OCADES Caritas, reste pour lui l’institution privilégiée de la pastorale sociale. «  Grâce à l’OCADES Caritas, la charité du Christ à travers notre Eglise diocésaine s’est manifestée  dans les villages les plus reculés de notre Diocèse ». Il a fait référence aux réalisations en terme d’infrastructures scolaires et sanitaires (écoles, lycée et collège et dispensaires) réalisées par le Programme de Développement intégré (PDI) et l’Association Afrique/Anvers et en terme de prise en charge des personnes vulnérables (personnes en situation de handicap et personnes déplacées internes) à travers les programmes de Réadaptation à base communautaire (RCB) et Secours d’urgence. De ses propos, c’est l’engagement et la  détermination de tous qui ont permis à l’OCADES Caritas  Burkina à Nouna d’être élevée au grade de chevalier de l’Ordre Nationale en 2012 et à l’Ordre du Mérite Burkinabé en 2017. Il a par ailleurs appelé ses collègues à accepter son successeur tel qu’il est tout comme ils ont accepté lui-même tel qu’il est. « Nous avons bien collaboré, je vous demande aussi de bien collaborer avec le nouveau Secrétaire exécutif ; car les nombreux défis qui se présentent à nous méritent une unité d’action autour de votre responsable pour pouvoir les relever » a-t-il déclaré avant de formuler à l’endroit du nouveau SED des vœux de santé et surtout le souhait qu’il porte encore et encore plus haut, la flamme de l’OCADES, la flamme de la Charité.

Le SED entrant, l’abbé Sébastien Sanou, a à son tour, traduit sa reconnaissance aux membres du conseil de gestion pour ma nomination. Il a avoué n’être pas venu pour remplacer l’abbé Zéphirin son prédécesseur, mais pour le succéder. Il a par ailleurs rappelé à l’assistance que « l’OCADES n’est ni un département, ni un programme, ni un projet mais l’ensemble de tout cela ; l’OCADES n’est pas une personne mais l’ensemble de toutes ces personnes qui travaillent en son sein. Je tiens à préciser qu’un département ne représente pas l’OCADES et l’OCADES aussi n’est rien sans ces départements, ces projets et ces programmes ».  Pour réussir la mission qui lui est confiée, l’abbé Sanou compte sur la collaboration de tout un chacun.  Il a conclu ses mots en invitant le personnel de l’OCADES à s’ouvrir à la grâce de Dieu qui selon lui, est maitre de l’OCADES et conduit ses acteurs dans toutes les actions.

En rappel, l’abbé Sébastien Sanou était à la tête de la paroisse Cathédrale Notre Dame du Perpétuel Secours de Nouna comme Curé avant de prendre les rennes de la commande de l’OCADES Caritas du diocèse. Son prédécesseur l’abbé Zéphirin Bagnawa après 10 ans de don de sa personne pour le rayonnement de l’OCADES, est désormais appelé à poursuivre son ministère pastoral comme Curé de la paroisse de Sanaba dans le diocèse de Nouna.

Issa Lazare KOLGA

www.timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.