dimanche 14 août, 2022 | 13:38

Quartier jeune : Fatoumata ou la femme leader

d4852132-9380-4e21-8bbf-d501b22bf70f

A l’occasion d’une conférence publique organisée à Nouna par l’ex député Bakary Koné et animée par le Directeur général de Burkina info tv, Ismael Ouédraogo, nous avons fait la découverte d’une femme battante. Fatoumata Konaté, ainsi se nomme-t-elle, a étudié la biologie à l’Université Aube Nouvelle de Bobo Dioulasso où elle réside. Lisez !

Malgré l’existence des lois sur l’égalité des droits entre l’homme et la femme, il n’y pas de doute que la gent féminine est souvent victime de marginalisation. Il y a plusieurs facteurs qui jouent en défaveur de l’épanouissement socio-économique de la femme dans notre pays. C’est pour contribuer à apporter le changement et favoriser l’entrepreneuriat des femmes que Fatoumata Konaté et des camarades ont mis en place une association dénommée « Le réseau des Filles leaders ». La structure mène diverses actions telles que la sensibilisation et les formations dans plusieurs domaines d’activités pratiques au profit des jeunes filles et des femmes dans le but de leur permettre de s’affirmer. Fatoumata Konaté est chargée à la formation de l’association. Au nom de la structure, elle a ainsi organisé une conférence publique animée par le Journaliste Ismael Ouédraogo à Bobo Dioulasso sous le thème : « Participation électorale de la jeune fille pour l’encrage démocratique ».

Fatoumata Konaté de passage à Nouna

En dehors de l’association « Le réseau des Filles leaders », Fatoumata Konaté force l’admiration au regard de son dynamisme. Parallèlement au stage qu’elle effectue au Centre Muraz de Bobo, cette jeune fille qui ambitionne d’impacter très positivement le monde à travers ses actions, mène différentes activités. Elle possède une entreprise qui intervient dans l’agroalimentaire à travers la transformation de l’arachide en ses produits dérivés. Du nom de « KF Service », cette unité de production est basée à Banfora et ravitaille plusieurs localités du Burkina. Demoiselle Konaté excelle également dans l’infographie à travers la réalisation de logos et d’affiches. Pour la petite histoire, c’est elle qui a confectionné les visuels de la conférence à l’occasion de laquelle nous l’avons rencontrée.

« Il faut oser ! Ce ne sont pas souvent les idées qui font défaut aux jeunes filles, mais le courage de se lancer. Plusieurs fois, des sœurs me contactent pour demander mon secret. Je leur répond tout simplement : il faut oser », nous confie Fatoumata Konaté. Cette combattante est originaire de la Kossi, plus précisément du village de Soyi dans la commune de Djibasso. Elle envisage d’embrasser une carrière de Biologiste-chercheur. Nous lui adressons tous nos encouragements et aussi nos vœux de réussite dans ses initiatives qui honorent la Femme.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.