vendredi 19 août, 2022 | 21:21

Province de la Kossi : Le Ministre Maxime Koné visite les services administratifs dans la Kossi

FB_IMG_1615038428094

Le 22 février 2021, Maxime Koné, Ministre Délégué chargé de l’Intégration Africaine et des Burkinabé de l’Extérieur, a rendu visite aux différents services administratifs de la province de la Kossi. L’objectif était de s’imprégner des conditions des travailleurs dans la province afin de mener des lobbyings, des plaidoiries auprès des différents ministres.

Précédemment Député à l’Assemblée nationale depuis 2015 sous la bannière du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), où il a été Président de la Commission des Affaires Générales Institutionnelles et des Droits Humains (CAGIDH), de 2017 à 2020, Maxime Koné a été nommé Ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, chargé de l’Intégration africaine et des Burkinabé de l’extérieur, le 10 janvier 2021. Au cours de sa première sortie dans la Kossi, sa province originaire, le Ministre Koné a consacré une journée pour s’enquérir des préoccupations des services administratifs à Nouna.

C’est le Haut-commissariat de Nouna qui a reçu en premier le Ministre Maxime Koné. Après un tête-à-tête avec Saiba Zoromé, premier responsable de l’institution, Haut-commissaire de la Kossi, sur leurs conditions de travail, le Ministre a visité les différents services.

Au Haut-commissariat de Nouna,

Saïba Zoromé, a fait l’état des lieux de son service au Ministre. Le manque de mobiliers, de climatisation, la vestuosité du bâtiment, ont été entre autres les préoccupations traduites à l’hôte du jour. L’arrêt des travaux de la construction du nouveau site du Haut-commissairiat situé sur la route de Soin a été également évoqué.

La Direction provinciale des Enseignements poste primaire et secondaire (DPEPS), les Directions provinciales de l’Education préscolaire primaire et non formelle et de la promotion des langues nationales (DPEPPNF), de la Police nationale, de l’environnement, la Compagnie de gendarmerie, le Centre de recherche en santé de Nouna (CRNS), le District sanitaire, le Tribunal de Grande Instance, la Maison d’arrêt et de correction (MACN) de la même ville, ont toutes été visitées par

Maxime Koné. Le Ministre au delà des services administratifs, est allé s’enquérir des conditions de détention des pansionnaires de la MACN et leur a traduit ses encouragements.

Dans bon nombre de services, le problème de bâtiment a été souligné avec accuité. S’il en existe, ils sont en très mauvais état car certains étant construits depuis la période coloniale. La Direction provinciale de l’Elevage non électrifiée sis au secteur 6 de Nouna particulièrement, souffre des problémes de toiture. Les eaux de pluie y pénètrent pendant l’hivernage. Il en est de même à la Direction provinciale en charge de l’Agriculture.  »L’hotel administratif » de la ville appelé ainsi par ironie, est un bâtiment de 3 chambres salon regroupant les Directions provinciales de la Culture et de la Jeunesse et qui illustre le manque d’abri des services.

Dr Boubacar Coulibaly, représentant le Directeur du CRSN, a exprimé la satisfaction de l’ensemble du personnel du Centre au Ministre pour l’honneur fait à leur l’endroit. Le non achèvement de la clôture du mur, le contexte sécuritaire qui influence leurs activités et qui n’encourage pas les partenaires étrangers à soutenir le CRSN dans sa mission, sont des difficultés qu’il a soumises au ministre. Le Directeur provincial en charge de la Culture quant à lui, a évoqué la question de bâtiment, le manque de personnel et surtout l’insécurité qui a plombé les activités culturelles dans la Kossi. Néanmoins, il espère que leurs doléances seront prises à bras le corps grâce au ministre qui a marqué ainsi son dévouement à œuvrer pour le développement de la province.

Saïba Zoromé qui a demeuré au côté du Ministre au cours de cette sortie de visite se dit être satisfait de cet élan de Maxime Koné qui témoigne de l’intérêt qu’il accorde aux questions de développement de la Kossi. Pour le Ministre Maxime Koné, l’objectif était question de s’impreigner des conditions des travailleurs dans la Kossi. Il a particulièrement félicité et encouragé les travailleurs et les a rassurés de transmettre les différentes doléances soulignées aux ministres de tutelle afin qu’ils remédient aux difficultés afin que des solutions soient trouvées pour le rayonnement de la Kossi.

Au total, ce sont 21 services que le Ministre Maxime Koné a pu visiter. Commencée à 8h c’est à 14h05mns que cette visite a pris fin au bonheur de l’ensemble des acteurs.

Issa Lazare KOLGA

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.