vendredi 12 août, 2022 | 16:13

Présidentielle et législatives 2020 dans la Kossi : « C’est la confirmation de la suprématie du MPP » Maxime Koné

IMG-20201128-WA0087[1]

Comme en 2015, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a obtenu un siège de député sur les deux en jeu dans la Kossi. Ce qui permet à Maxime Koné de briguer un second mandat à l’Assemblée nationale. Il livre son appréciation sur le déroulement de ces élections couplées ainsi que ses sentiments concernant les résultats provisoires dans cette interview qu’il nous a accordée le 27 novembre 2020.

Timbanews : Quelle appréciation portez-vous sur le déroulement des élections couplées ?

Maxim Koné (MK) : Je voudrais tout d’abord saluer la maturité politique des populations de la Kossi parce que la campagne s’est déroulée de façon paisible. La situation sécuritaire de notre province consistait un grand souci, mais il n’y pas eu d’incident majeur durant tout le processus électoral. Malheureusement, des citoyens n’ont pas pu voter à cause de l’insécurité. Il s’agit des habitants des communes de Kombori et de Sono, puis de certains villages des communes de Nouna et de Barani. L’autre particularité de ces élections était qu’il y avait beaucoup de partis en lice dans la Kossi (31 au total). Les électeurs recevaient beaucoup de discours à la fois, ce qui leur compliquait la tâche pour un choix éclairé. Nonobstant ces difficultés, tout s’est bien passé pour le MPP car pendant la campagne, nous avons pu mettre en pratique la stratégie de conquête de l’électorat que nous avions élaborée et nous avons également su faire des réadaptations tactiques en fonction des réalités du terrain.

Timbanews : Que pouvez-vous dire à propos des résultats provisoires ?

MK : C’est tout simplement la confirmation de la suprématie du MPP dans la Kossi puisque nous avons réussi le même exploit en 2015. A la présidentielle, notre candidat Roch Marc Christian Kaboré a obtenu plus de la moitié des voix rien que dans la commune de Nouna, soit 6 340 sur 12 026. Avec 11 900 voix aux législatives au niveau provincial, nous sommes largement devant nos concurrents. Je suis donc très fier de ces résultats.

Timbanews : A quoi devez-vous cette victoire ?

MK : Nous avons eu des équipes compétentes et très bien organisées dans les différentes communes. C’est donc une victoire collective. Nous demeurons le premier parti de la Kossi parce que nous avons nos représentants partout, le MPP dirige d’ailleurs les dix municipalités que compte la province. Notre victoire est donc une confiance renouvelée des Kossilais. Nous l’avons savourée avec beaucoup d’humilité. Il y a également le bilan très positif des cinq ans de mandat de Roch qui a été un socle pour nous.

Timbanews : Avez-vous un appel à lancer ?

MK : Je voudrais dire à tous les fils et filles de la Kossi que la campagne est derrière nous. Nous devons donc tous nous tourner vers le développement de notre province. J’invite chacun à faire table rase sur les attaques et les contre-attaques qui ont eu lieu durant la campagne, à se pardonner et se donner la main car ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise.

Timbanews : Votre mot de la fin

MK : J’ai retenu de ce scrutin que notre province a beaucoup avancé en matière de démocratie. Je remercie le candidat du Parti pour la démocratie et le changement (PDC) qui m’a félicité par appel téléphonique. Je remercie infiniment les vaillantes populations de la Kossi pour la confiance au MPP et en ma personne. Je voudrais surtout les rassurer que je travaillerai à accomplir les engagements pris et aussi à mettre en application le programme du président Kaboré. Le défi que je m’impose est de continuer à mériter leur confiance à travers mes actions en faveur de l’amélioration des conditions de vie.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.