jeudi 2 février, 2023 | 0:48

Protection de l’environnement : Sini Gnesigui outille et recueille les solutions des jeunes à Dédougou

IMG_20221201_093453_975

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de renforcement de la résilience des communautés touchées par les conflits et le changement climatique, SOS Jeunesse et Défis ( SOS / JD) a organisé une séance de renforcement des compétences et de recueillement des avis d’une soixantaine de filles du Centre d’accueil et de formation notre Dame de la Visitation de Dédougou. C’était dans la matinée de ce 1er décembre 2022.

D’après le Chef du projet, Yanick Dabiré, Sini Gnesigui vise à préparer un avenir meilleur pour et avec les jeunes dans la Boucle du Mouhoun. Financé par Save the children, le projet a une durée de 04 ans soit de janvier 2022 à décembre 2025. Il intervient dans le renforcement des capacités des membres des communautés sur l’abandon du mariage d’enfants, les effets des migrations, les violences basées sur le genre et la protection de l’environnement.

Yanick Dabiré

En ce qui concerne les échanges avec les jeunes du Centre notre Dame de la Visitation de Dédougou, elle a d’abord consisté à présenter l’association SOS / JD puis l’ONG Save the children. A travers une projection vidéo, une communication a ensuite été faite pour outiller les participantes sur les causes, les manifestations et des solutions pour atténuer les effets du changement climatique par Idani Kayaba, Lieutenant des Eaux et forêts au service de planification et des statistiques sectorielles à la direction provinciale de l’environnement du Mouhoun.

Idani Kayaba

Il était assisté par son collègue Pascal Bazié du service de l’économie verte et du changement climatique.

L’activité phare de la session a enfin consisté, à travers des travaux de groupe, à recueillir les avis et les propositions de solutions des jeunes filles en faveur de la protection de l’environnement.

Séance de travail de groupe

<< Les différentes propositions des participantes serviront à produire un document de base. C’est une façon d’inculquer à ces jeunes filles, les bonnes manières en matière de sauvegarde de l’environnement afin qu’elles jouent leur partition, surtout qu’elles sont l’avenir du pays >>, a expliqué Léonard Ouédraogo, responsable de SOS / JD dans la Boucle du Mouhoun. Celui-ci a saisi l’occasion pour remercier le Centre notre Dame de la Visitation pour avoir aidé son association en accueillant et sauvant une victime de mariage d’enfants il y a quelques années.

Léonard Ouédraogo

<< Cet atelier m’a permis de me familiariser à la notion de changement climatique. J’ai surtout appris que jeunes comme adultes, chacun doit s’engager à protéger notre environnement >>, a confié Safiètou Dango, apprenante en coiffure.

Safiètou Dango

La session a pris fin avec une remise de matériel d’assainissement au centre.

Une vue du matériel

Représentant la directrice, c’est la chargée de formation, Marie Thérèse Djibila qui a reçu le don. Elle a remercié les acteurs du projet Sini Gnesigui pour le choix porté sur le centre et surtout pour les compétences apportées aux apprenantes.

Marie Thérèse Djibila

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *