mardi 6 décembre, 2022 | 8:09

Prévention et gestion des conflits : PROGRESS forme des acteurs de Bomborokuy

IMG-20220207-WA0039

Le 07 février 2022, a débuté la session de renforcement de capacités de 37 membres des observatoires villageois et acteurs traditionnels de prévention et de gestion des conflits sur le fonctionnement, le mode de gestion des conflits, le foncier et l’approche Common Ground. L’initiative est du Projet de résilience et de cohésion sociale au Sahel ( PROGRESS ). La formation se tient du 07 au 12 février 2022 à Dédougou.

Des participants

PROGRESS est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre dans trois pays sahéliens à savoir le Niger, le Burkina Faso et le Mali par un consortium d’ONG internationales et nationales que sont Action Contre la Faim (ACF), Terre des Hommes (TDH), Search For Common Ground (SFCG) et ACTED. Au Burkina, il est mis en œuvre par trois ONG internationales dont Action contre la faim , Terre des hommes et Search for commond ground (SFCCG) et les associations Wupakuwe et Tin tua.

Le présidium

<< L’objectif du programme est d’améliorer la vie des populations vulnérables de ses zones d’intervention en agissant sur les thématiques de cohésion sociale, de gouvernance locale de sécurité alimentaire et nutritionnelle, d’hygiène, de santé et aussi de droit. Il s’étend sur 48 mois soit de mai 2020 à avril 2024 et couvre précisément les communes de Botou, Diapaga et Kantchari dans la région de l’Est et celles de Di, Kassoum, Lanfièra, Barani, Bomborokuy et Nouna dans la Boucle du Mouhoun >>, a expliqué Awa Traoré, Cheffe de projet à Search for Common Ground.

Awa Traoré

D’après le Chef de projet à Terre des Hommes, Dieudonné Zerbo, la session de formation permettra aux 37 membres des observatoires villageois de la commune de Bomborokuy de connaître leurs rôles et d’être capables de prévenir ou gérer les conflits au niveau de leurs villages. Elle permettra également aux autorités locales de connaître leurs rôles et de pouvoir élaborer un plan de gestion des conflits. << Les participants sont issus des villages conflitogenes. Leurs actions sur le terrain seront suivies afin qu’ils puissent réussir leur mission >>, a ajouté Dieudonné Zerbo.

Dieudonné Zerbo

L’atelier se déroule en collaboration avec l’Observatoire national de prévention et de gestion des conflits communautaires ( ONAPREGECC ). Korotimi Kaboré / Ouangré, Secrétaire permanente de cette structure nationale, a invité les bénéficiaires à restituer les acquis dans leurs localités et à jouer pleinement leurs rôles de veille et d’alerte afin de pouvoir prévenir les conflits ou à bien les gérer au cas échéant.

Korotimi Kaboré / Ouangré

<< L’initiative de PROGRESS contribue énormément à favoriser la paix, la cohésion sociale et le développement dans notre département >>, s’est réjoui le Préfet de Bomborokuy, Daouda Nabaloum représentant le Haut-commissaire de la Kossi, Président de la session. << Nos services sont disposés à accompagner les acteurs locaux pour la réussite de leur mission >>, a-t-il ajouté.

Daouda Nabaloum

Yvette Traoré est bénéficiaire de cette séance de renforcement de capacités. Elle nous a fait savoir qu’elle participe à la session avec beaucoup d’intérêt.

Yvette Traoré

Elle nous a d’ailleurs confié qu’elle a l’habitude de gérer des conflits dans son village à travers le dialogue.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00