jeudi 2 février, 2023 | 2:04

OCADES Nouna : 08 jeunes filles épargnées du chômage grâce au Programme de développement intégré

IMG-20221025-WA0027

Elles ont été formées à la coupe couture 03 ans durant dans le Centre Bernadette Soubirous de Bomborokuy. A l’occasion de leur sortie qui a eu lieu ce 25 octobre 2022, chacune d’elles a été dotée en matériel d’une valeur de 148 100 francs en plus d’un atelier déjà construit.

Le Programme de développement intégré (PDI) de l’OCADES Nouna est mis en œuvre depuis 2007. Il est financé par l’ONG luxembourgeoise Chrétiens pour le Sahel. Son objectif est d’appuyer les populations rurales du diocèse de Nouna dans leurs actions d’auto-promotion. Dénommée PDI 2023, la phase actuelle du programme couvre 10 villages de la Kossi et des Banwa. Elle est axée sur la promotion de la sécurité alimentaire à travers le warrantage, la vulgarisation de paquets technologiques agricoles et pastoraux puis la professionnalisation et l’accompagnement des acteurs. Elle intervient aussi dans les domaines de l’accès aux services sociaux de base à travers la réalisation d’infrastructure et de la gouvernance locale puis de la préservation de l’environnement. L’employabilité et l’insertion socio-professionnelle des jeunes sont également ses champs d’actions.

De bénéficiaires

Dénommées « Promotion résilience », les 08 jeunes filles qui ont effectué leur sortie ce 25 octobre ont débuté la formation en coupe couture en 2019. D’après le représentant des formateurs, Blandin Traoré, leur apprentissage s’est bien déroulé malgré le contexte lié à l’insécurité.

Blandin Traoré

« Ils nous ont bien formées et nous sommes prêtes à commencer à travailler », a précisé Jacqueline Kombi, déléguée de la promotion.

Jacqueline Kombi

Quant au représentant des parents des bénéficiaires, Michel Bagnawa, il a traduit ses remerciements à l’OCADES pour l’opportunité offerte à leurs filles.

Michel Bagnawa

« Nous comptons sur vous pour devenir des modèles de développement dans vos communautés », a adressé aux jeunes filles le Secrétaire exécutif de l’OCADES Nouna, l’abbé Sébastien Sanou. Il a également mené un plaidoyer auprès des autorités et des parents pour l’accompagnement des bénéficiaires mais surtout pour l’inscription des jeunes déscolarisés dans les centres de formation. « Des jeunes boivent de l’alcool frelaté à longueur de journée. Il faut les diriger vers les opportunités de formation pour qu’ils puissent se prendre en charge », a-t-il terminé.

Labbé Sébastien Sanou remettant un lot

Le Coordonnateur du PDI, Jeremy Somé, a, à son tour, prodigué des conseils aux jeunes filles. Il les a invitées précisément à travailler de sorte à inspirer leurs camarades à faire comme elles.

Jérémy Somé remettant un lot

Après avoir félicité les 08 jeunes filles, le Directeur provincial en charge de la jeunesse dans la Kossi, Doubassin Dembélé a exprimé sa disponibilité à les accompagner pour la réussite de leurs activités.

Le DP Jeunesse remettant un lot

« Je remercie l’OCADES pour ses efforts de formation et d’accompagnement des filles déscolarisées car même les diplômés font face à des difficultés d’insertion socio-professionnelle. J’encourage les filles bénéficiaires à être davantage résilientes et à demander des conseils auprès des devanciers afin de relever le défi qui est de réussir », a dit le Préfet de Nouna, Président de la délégation spéciale.

Le Préfet remettant un lot

La cérémonie a pris fin avec la remise des kits aux bénéficiaires. Chacune d’elles a reçu une machine, un fer à repasser, une règle, une table, un tabouret, 04 flacons d’huile, un perroquet, une équerre, un mètre ruban et un carton d’aiguilles. Le programme leur a aussi construit un atelier pour exercer leurs activités.

Photo de famille

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *