vendredi 19 août, 2022 | 20:58

Nouna : Ouverture officielle de la boutique de vente de céréales subventionnés

IMG_20210803_085755_366

Le Directeur général de la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGES), Hamadé Belem et le Maire de Nouna, Issoufou Traoré ont procédé à l’ouverture du magasin de céréales destinés aux personnes vulnérables. C’était dans la matinée de ce 3 août 2021.

Les gestionnaires de la boutique

800 sacs de 50 kg, soit 40 tonnes de maïs, telle est la quantité de la première dotation. << C’est une priorité du Chef de l’État de faire en sorte que tous les Burkinabè, surtout la tranche vulnérable gagnent à manger. Nous sommes ainsi venu à Nouna pour ouvrir officiellement le point de vente et s’assurer que la population vulnérable pourra acquérir le céréale au prix subventionné >>, a expliqué le Directeur de la SONAGES. La boutique est située au niveau du carrefour routes de Solenzo et de Dembo, au sein du bâtiment de Bassidiki, non loin de la station Otam. << Il y a 208 points de vente à travers le pays et le nombre de communes bénéficiaires va atteindre 391 d’ici le mois de décembre. Chaque point sera ravitailler toutes les 2 semaines avec une quantité de 40 tonnes >>, a ajouté le Directeur.

Le Directeur général de la SONAGES

Le prix du sac de 50 kg est de 6 000 francs et chaque habitant peut se procurer d’un seul sac par mois. La carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) est exigée pour tout achat. Ces conditions ont été expliquées à la population par le Maire de Nouna, Issoufou Traoré. << C’est la période de soudure. Cette subvention va beaucoup soulager les populations >>, s’est-il réjoui.

Le Maire de Nouna

Les déplacés internes, les personnes vivant avec un handicap et d’autres personnes vulnérables ont pris part à la cérémonie à la fin de laquelle, la vente a commencé. << Je remercie le gouvernement pour cette action en faveur des personnes vulnérables. J’ai pu acquérir un sac et je suis vraiment contente >>, a témoigné Minata Koné, une bénéficiaire de la subvention.

Minata Koné

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.