vendredi 19 août, 2022 | 21:00

Nouna : Les déplacés nettoient le CMA et la maison de la Femme

IMG-20210826-WA0049

Ils ont tout perdu à cause de l’insécurité. Ils ont dû s’exiler à Nouna et vivent dans la précarité totale. Mais au lieu de passer leur temps à pleurer leur sort, les déplacés internes à Nouna ont démontré que le Burkinabè est un peuple résilient. Ils ont organisé une journée de salubrité ce 26 août 2021 où labeur, sourires et rires créaient une harmonie comme pour dire : << Je suis un déplacé mais avant tout je suis un citoyen >>.

Dabas, pioches et râteaux en mains, plus de 500 déplacés internes se sont rendus plus citoyens à l’occasion de cette journée d’assainissement. Les femmes ont nettoyé la maison de la Femme et les hommes le CMA.

Leur responsable, Soumaila Guindo explique : << Depuis que nous sommes en exil ici, nous bénéficions d’une haute marque de solidarité de la part de l’Etat et des particuliers. C’est pour témoigner notre reconnaissance que nous avons organisé cette séance >>. Arrivé de Wéréssé à Nouna depuis le 10 juillet 2019, le vieillard a ajouté ceci : << Nous avons toujours besoin de soutien. Nous n’avons plus de champ, plus de maison et c’est difficile comme situation. >>

Soumaila Guindo

L’activité s’est déroulée sous la supervision des responsables à l’hygiène et à l’assainissement du district sanitaire et du CMA de Nouna à savoir Daouda Ouedraogo, Zakaria Ganemtoré, Abou Sambo et Edwige Kaboré. Au nom du Médecin Chef du district sanitaire, Wilson Zongonaba, Médecin responsable du CMA de Nouna, a remercié les déplacés pour leur acte salutaire.

Wilson Zongonaba

<< Ce nettoyage va permettre de sécuriser les patients et les agents des morsures de reptiles. Leur geste va contribuer également à lutter contre le paludisme car ils ont débarrassé les herbes qui sont des nids des moustiques >>, a-t-il poursuivi.

Photo de famille à l’issue de l’activité

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.