vendredi 19 août, 2022 | 19:46

NOUNA : Deux adultes meurent dans un puits

IMG_20200525_122133_6

L’incident est survenu dans la matinée de ce lundi 25 mai 2020 aux environs de 11 heures dans le verger de manguiers situé juste à la sortie de Nouna au bord de la route Nouna-Dara. Natifs du village de Dara, une localité située à 15 km au sud-ouest de Nouna, les victimes s’étaient rendues à Nouna pour achever la réfection de leur maisonnette. C’est au fond d’un puits, qu’ils perdront la vie.

Agés d’environ trente ans, Irénée Taro et Nazaire Yakoro puisque c’est d’eux qu’il s’agit, ne pourront plus achever leur chantier. C’est sans vie que leurs corps ont été conduits dans leur village. Bruno Yakoro, un parent des victimes raconte les faits : « Ce sont les cris du maitre maçon qui ont alerté l’entourage. Ils étaient trois à travailler sur le chantier. Le point d’eau sur le site manquait d’eau. Alors, l’apprenti maçon, Nazaire Yakoro s’est rendu au niveau d’un puits situé à environ 100 mètres de la maison pour se ravitailler en eau. Mais la corde avec laquelle il a utilisé pour puiser l’eau s’est cassée et a précipité la puisette au fond du puits ».

le chantier

 D’après lui,  Nazaire est descendu dans le puits pour enlever la puisette. Comme il tardait à revenir sur le chantier, le propriétaire de la maison, Irénée Taro s’y est rendu pour savoir ce qui se passe. C’est là qu’il a trouvé Nazaire au fond du puits. Voulant le sauver, il descend lui aussi dans le puits.  C’est ainsi que tous les deux vont finir par y périr. Les autorités sont alertées et les deux corps sortis du puits et amenés à Dara.

Issa Lazare Kolga

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

2 réponses

  1. La même scène s’est déroulée pas plus d’une année et a occasionné la mort de 3 personnes. C’est du certainement à un manque d’oxygène dans le puits. Toutes nos condoléances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.