mercredi 7 décembre, 2022 | 6:01

Les Délires de Mada : Le plan B de Mada pour devenir entrepreneur et millionnaire !

IMG_20210509_103643_206

La conviction a, au moins, le mérite de nous maintenir dans la bataille !

Ceci est une proposition concrète pour tout jeune qui désire entreprendre ou qui rêve d’agrandir son entreprise. C’est un peu fou mais je crois que c’est faisable. Pour démarrer un business, on a forcément besoin d’un fonds de départ. Voici ma proposition :

100 jeunes se rassemblent. Chacun cotise 10 mille francs. Cela donne un million. Cette somme est remise à un membre pour qu’il démarre son business.
La cotisation se fait chaque mois. En une année, 12 personnes ont créé une entreprise. Ces 12 membres remboursent le million reçu par chacun d’eux. Ces 12 millions sont aussitôt répartis entre 12 autres membres. Ce qui fait qu’en une année, 24 membres ont démarré leur business.

On entame la deuxième année. 12 personnes recevront chacune un million issu des cotisations de 10 mille. Nous sommes maintenant à 36 entreprises créées à la fin de la deuxième année. Les 24 derniers remboursent leur prêt d’un million qui va profiter à installer 24 membres. Nous sommes à 60 membres qui ont créé leur business en deux ans.

La 3e année. 12 membres ont reçu chacun 1 million. Cela fait 72 jeunes entrepreneurs. Il reste 28 personnes à être dotées. Alors les 36 membres qui ont bénéficié de la cotisation durant la 2e année remboursent en tout 36 millions. Les 28 derniers membres sont servis. Là, nous avons 100 jeunes entrepreneurs déjà installés et il reste 8 millions de cotisation. Cette somme sera investie pour créer une entreprise commune.

En trois ans, 100 jeunes ont démarré un business et ont une entreprise commune. En ce qui concerne les derniers à recevoir la cotisation, il n’y a pas d’inquiétude à se faire. En effet, ceux-ci pourraient se faire embaucher par les premiers en attendant leur tour. On se demande aussi si un membre ne va pas prendre son million et aller gaspiller. Il y aura des engagements à respecter et le suivi sera rigoureux. D’ailleurs, chacun devra présenter de façon cohérente son projet avant d’adhérer au groupe.

En trois ans, on arrête la cotisation. Mais à la fin de cette troisième année, les 28 derniers à recevoir la cotisation doivent rembourser. Ces 28 millions seront divisés en deux parties. Les 14 millions seront utilisés pour effectuer des travaux d’intérêt commun dans la ville et les 14 autres serviront à soutenir les membres en difficulté. Les intérêts de l’entreprise commune sont réinvestis au nom du groupe. En 10 ans…

Je suis partant pour la mise en œuvre de ce plan. Et toi ? Oubien ce n’est pas réaliste ? En tout cas je ne suis pas économiste. Des experts pourront porter des amendements. De toutes les façons, moi je suis un garçon perdu. Donnez moi donc un me pour l’ajouter à mon Mada.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00