vendredi 12 août, 2022 | 14:47

Kossi : L’OCADES-Nouna encore au secours des déplacés internes

IMG-20200723-WA0138

Le 23 juillet 2020, l’OCADES-Caritas Nouna a volé au secours des personnes déplacées internes de la Kossi. Pour la énième fois, l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES) a procédé à la remise de kits aux victimes de l’insécurité qui touche durement la province. Lisez

Comme l’indique son nom, l’OCADES-Caritas fournit d’énormes efforts pour rendre notre société harmonieuse. Ainsi, l’institution réputée dans les actions de bienfaisance et de partage a une fois de plus répondu présente pour les personnes dans le besoin. De nombreuses fois, elle a essuyé les larmes des populations confrontées à des situations de vie difficile. Si ce ne sont pas les personnes vivant avec un handicap, ce sont les orphelins ou encore les personnes déplacées internes qui trouvent du réconfort et de l’accompagnement. Bref, l’OCADES s’est érigée en tutrice des personnes vulnérables de la Kossi.

Après les vivres, les déplacés internes dans la Kossi ont reçu des kits non alimentaires de la part de l’OCADES. La remise a eu lieu ce 23 juillet à Nouna. Les bénéficiaires étaient au nombre de 250 déplacés qui ont trouvé l’asile à Nouna et à Bomborokuy. Les kits étaient composés de nattes, de seaux en plastiques, de bassines en plastiques, d’assiettes en plastique, de gobelets, de bouilloires en plastique, de pots pour enfant, de lampes solaires, de tapettes pour enfant et pour adulte, de marmites, de louches, de moustiquaires et de bidons vides de 20 litres.  La remise symbolique a été effectuée par l’Abbé Zéphirin Bagnawa, Secrétaire exécutif diocésain à l’OCADES-Nouna.

A gauche, L’abbé Zephirin Bagnawa, une bénéficiaire au milieu, la Soeur Toyin à droite.

L’initiative entre dans le cadre du projet Emergency Aides (EA-09). « L’OCADES-Nouna a déjà soutenu les personnes déplacées à travers plusieurs actions. Après les kits alimentaires, nous avons jugé nécessaire de les accompagner avec des kits non alimentaires. J’adresse mes remerciements au réseau OCADES-Caritas et à la direction provinciale de l’action humanitaire ainsi qu’aux autorités de la Kossi. Je remercie aussi nos partenaires financiers et sollicite toujours leur accompagnement. J’adresse également mes encouragements aux déplacés et je souhaite surtout que la paix revienne au Faso », a affirmé la Sœur Toyin Abegunde, responsable du département solidarité humaine.

La Soeur Toyin Abegunde

Les bénéficiaires ont exprimé leur joie de recevoir cette assistance. « J’ai quitté mon village vers Toéni dans le Sourou. Depuis mon arrivée à Nouna, l’OCADES ne cesse de nous soutenir. Cela me soulage vraiment beaucoup », nous confie Belem Maimouna qui retenait difficilement ses larmes de joie.

Belem Maimouna

Pour Sanogo Drissa, l’assistance permanente de l’OCADES en sa faveur et aussi de ses pairs est vraiment de taille.

Sanogo Drissa

Guindo Soumaila, représentant des déplacés internes de Nouna, lui, manque de mot pour remercier les acteurs de l’organisation.

Guindo Soumaila

«  C’est vraiment émouvant. Ils nous soutiennent chaque fois et moi je suis dépassé », a-t-il pu dire.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.