mercredi 17 août, 2022 | 23:29

Journée de l’Afrique 2021 et 46ème anniversaire de la CEDEAO : une commémoration conjointe pour magnifier l’intégration

FB_IMG_16220220037906778

Le Ministre Alpha Barry a présidé ce mardi 25 mai 2021, à Ouagadougou, la cérémonie officielle de commémoration de la Journée de l’Afrique et du 46ème anniversaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Placée sous le thème de l’année de l’Union africaine « arts, culture et patrimoine : leviers pour l’édification de l’Afrique que nous voulons », cette cérémonie commémorative marque le top de départ d’une série d’activités entrant dans le cadre de la promotion de l’intégration. Le processus d’intégration, le ministre Barry s’en est justement félicité des progrès réalisés aussi bien par l’Union africaine que par la CEDEAO. Et à propos du thème de la célébration, il dira que le gouvernement est « convaincu de la contribution considérable du secteur des arts, de la culture et du tourisme au développement socio-économique ».

Déjà, le coordonnateur de l’UA-SAFGRAD, M. Ahmed Elmekass avait rappelé dans son allocution que « l’Union africaine a prescrit aux Etats africains de chercher dans leurs repères culturels et leurs valeurs ancestrales le soubassement de leur essor, tout en s’inscrivant dans l’évolution du monde ». Et d’expliquer qu’en combinant symboliquement le thème de l’année avec la Journée de l’Afrique, il s’agissait « de procéder au lancement de l’entrée en vigueur de la Charte de la Renaissance culturelle africaine adoptée depuis 2006 ».

Le représentant résident de la CEDEAO, M. Tièna Coulibaly, l’autre intervention à la cérémonie de ce 25 mai, a jeté un regard rétrospectif sur la vie de la CEDEAO ces 46 dernières années, et fait remarquer que beaucoup d’acquis ont été engrangés certes, mais « en vérité la tâche restante est immense ».
A propos de la commémoration conjointe de la Journée de l’Afrique et de l’anniversaire de la CEDEAO, devenue une tradition chez nous depuis quelques années, le ministre Barry dira qu’elle « nous offre l’occasion de réaffirmer l’attachement du Burkina Faso aux idéaux du panafricanisme et notre ferme engagement à la vision de l’Union africaine à travers l’Agenda 2063 ainsi que celle de la CEDEAO des peuple à l’horizon 2020 ».
La présente commémoration, organisée en collaboration avec les représentations de l’Union africaine et de la CEDEAO, prévoit une multitude d’activités dont un panel sur le thème de l’année de l’Union africaine : « arts, culture et patrimoine : leviers pour l’édification de l’Afrique que nous voulons », qui est intervenu juste après la cérémonie commémorative. Les autres activités prévoient un cross populaire le jeudi 27 mai à 15 heures, un deuxième panel suivi d’un symposium le vendredi 28 mai à 9 heures. Et jusqu’au 30 mai, des compétitions sportives, notamment en boxe, cyclisme, football et pétanque, ainsi qu’une opération don de sang.
A noter que les activités se poursuivront à Bobo-Dioulasso les 24 et 25 juin prochain avec un panel sur les grands projets et programmes intégrateurs de la CEDEAO, la finale du concours de slam lancé à l’occasion de cette commémoration conjointe, et une journée de l’intégration.

DCPM/MAEC

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 17 août, 2022 à 23:19
mercredi 17 août, 2022 à 23:10
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
Houndé : l'Assomption célébrée