jeudi 1 décembre, 2022 | 0:07

Journée de la musique : Des acteurs de la Boucle du Mouhoun parlent de leur domaine

IMG-20220621-WA0097

Si vous n’êtes pas artistes musiciens, vous êtes certainement consommateurs d’un genre genre musical ou d’un autre. Alors que notre pays vit une situation sécuritaire préoccupante, quel rôle peut jouer la musique ? A l’occasion de la journée du 21 juin dédiée à ce domaine d’activité, nous avons échangé avec des acteurs dans la Boucle du Mouhoun.

Dans cette région, il y a de nombreux et talentueux artistes musiciens. Celui qui cartonne actuellement, c’est Dozoss selon Augustin Kaboré, ancien animateur de radio et promoteur culturel. L’artiste en question vient de mettre sur le marché son 2e album dénommé  » Terre de nos pères « . << Il est le premier artiste résidant à Dedougou à faire le plein de l’ancienne salle de ciné de la ville alors qu’il n’avait qu’un seul album >>. En ce qui concerne l’importance de la musique dans la société surtout en période de crise, Augustin Kaboré affirme : << Dans les moments de stress et de découragement, les gens ont d’habitude recours à la musique pour se ressourcer. Les artistes jouent donc un rôle important dans l’apaisement des coeurs et la cohésion sociale à travers leurs messages de sensibilisation >>.

Dozoss

Nous avons également tendu le micro à un artiste très talentueux. Il s’agit de Abimael inter. << A travers la musique, les artistes expriment généralement leur sensibilité face aux événements de la société. Son importance n’est plus à démontrer quant à sa contribution à la paix et le vivre ensemble >>, a-t-il dit.

Abimael inter

A Nouna également, il y a plusieurs artistes musiciens talentueux qui ont fait leur preuve. Nous pouvons citer Iadoum Omega, Sali la star et sa fille Batoss, Massa Dembélé, Rosine Konaté et plusieurs autres. Malheureusement, la situation sécuritaire délétère impacte très négativement les activités culturelles dans la région surtout dans la Kossi.

Rosine Konaté

Bonne fête à tous les artistes musiciens du Burkina Faso et d’ailleurs. Et bon courage à ceux de la Boucle du Mouhoun. Vivement le retour de la paix pour l’épanouissement culturel dans cette zone.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dimanche 27 novembre, 2022 à 13:45
vendredi 25 novembre, 2022 à 17:39
vendredi 25 novembre, 2022 à 17:26
vendredi 25 novembre, 2022 à 16:14