mardi 6 décembre, 2022 | 7:30

Institut national de santé publique : La vulgarisation des résultats des recherches scientifiques au menu d’un atelier

IMG-20220314-WA0113

Renforcer les capacités des journalistes et communicateurs sur les techniques de diffusion et de valorisation des résultats de recherche en messages accessibles au grand public, tel est l’objet de l’atelier organisé par l’Institut national de santé publique ( INSP). Trois durant, soit du 14 au 16 mars 2022, les participants, réunis dans la salle de réunion de l’INSP à Ouagadougou, se familiariseront avec le data journalisme.

Des participants

L’atelier se déroule dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Production et analyses de données pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant ( PAASME-UE ). Ce projet est financé par l’Union européenne et vise à contribuer à l’amélioration de la santé maternelle et infantile par la production et l’utilisation de données probantes de la recherche. Hervé Hien, Directeur général de l’INSP en est l’investigateur principal.

Hervé Hien

<< Les résultats des recherches dorment souvent dans les tiroirs. Ils sont souvent publiés dans des grands journaux et destinés à d’autres chercheurs. Il s’avère nécessaire que ces résultats soient partagés avec l’ensemble des populations et portés à la connaissance des décideurs. Le meilleur vecteur pour atteindre cet objectif, c’est les hommes et femmes de média >>, a expliqué le Professeur Élie Kabré, Directeur général du Laboratoire national de santé publique ( LNSP ). La formation permettra ainsi d’outiller les journalistes et communicateurs pour qu’ils puissent servir de relais utiles pour donner la bonne information et avec les mots qu’il faut à l’endroit des populations afin d’induire un changement de comportement favorable au développement commun.

Élie Kabré

Selon Hervé Hien, DG de l’INSP, il s’agira au cours de la formation, de partir de cas concrets pour permettre aux participants de pouvoir analyser et décoder les données des recherches dans le but de diffuser des messages simples aux populations. << Des grands résultats sont par exemple produits sur le paludisme, la santé infantile et maternelle, la gouvernance de santé ou sur la bonne alimentation. Notre objectif est que ces résultats soient communiqués positivement à l’adresse des citoyens >>, a-t-il précisé.

En plus de ces notions qui seront acquises, la formation permettra également aux journalistes et communicateurs de connaître et comprendre le processus de mise en œuvre des projets de recherche pour la santé, de renforcer les capacités des participants sur la méthode de diffusion des messages et informations nécessaires sur la pandémie de COVID-19 pour une adhésion massive à la vaccination, de s’approprier les résultats produits par l’INSP et de créer une étroite collaboration entre ces derniers et l’INSP.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00