dimanche 14 août, 2022 | 13:32

EXCELLENCE EN MILIEU SCOLAIRE : La DPEPPNF/Sourou récompense ses meilleurs élèves et enseignants

ema

La Direction Provinciale de l’Education Préscolaire, du Primaire et du Non Formel a organisé le 24 octobre 2020 à Tougan, chef-lieu de la province du Sourou la journée de l’excellence en milieu scolaire. Parrainée par Paul Kaba Thiéba, Directeur Général de la Caisse de Dépôt et Consignation du Burkina Faso, cette cérémonie de l’excellence a permis à la DPEPPNF/Sourou de reconnaitre le mérite de certains élèves et enseignants de la province du Sourou.

«Le leadership des enseignants dans la continuité des activités pédagogiques face au défi sécuritaire », C’est sous cette thématique interpellateur à l’engagement et à la résilience de tous que s’est tenue le 24 octobre dernier à Tougan, chef-lieu de la province du Sourou, la journée de l’excellence en milieu scolaire, organisée par la Direction Provinciale de l’Education Préscolaire, du Primaire et du Non Formelle du Sourou. Parrainée par l’ancien Premier Ministre et Directeur Général de la Caisse de Dépôt et Consignation du Burkina, Paul Kaba Thiéba, cette cérémonie de célébration de l’intelligentsia au Sourou, a connu deux moments solennels dont la série des allocutions et la remise des prix. Au titre des allocutions, ce sont les responsables coutumiers qui ont ouvert le bal en formulant des bénédictions et prières pour non seulement la communauté éducative mais aussi pour la nation entière. « Tous les grands hommes avant de célébrer leur célébrité, sont tous passés par l’école », a lancé Edouard Zerbo, Maire de la commune urbaine de Tougan à l’assistance attentive à la salle polyvalente de Tougan. Pour lui, l’éducation est la clef du développement d’une nation. C’est pourquoi, poursuit le maire, nous devons quelque manière que ce soit, accompagner et encourager les acteurs du système éducatif de notre pays.

Invité au parloir aux environs de onze heures, le Directeur Provincial de l’Education Préscolaire, du Primaire et du Non Formelle Benjamin Hadama Kaho tout en saluant la forte mobilisation des forces vives de la province pour la cause de l’éducation, a indiqué que la province du Sourou en dépit des turbulences qu’elle traverse et les dysfonctionnements générés par des idéologies obscurantistes, répugnantes et mortifères dans le secteur de l’éducation, tient. Morceau choisi : « Oui, nous tenons et nous sommes engagés à poursuivre notre mission d’éducation. Nos armes, ce sont nos stylos, nos armes, ce sont ces messages que nous produisons à longueur de journées dans les classes ce, à l’effet d’anoblir les cœurs, de rendre l’homme plus humain et de l’éloigner des choix pervers ». Revenant aux résultats scolaires de l’année scolaire 2019-2020, l’on peut retenir qu’à l’examen du Certificat d’Etude Primaire (CEP) et du concours d’entrée en sixième session 2020, 3185 candidats contre 6271 (effectif en baisse) avec un taux de succès de 67,06% pour la province, soit un bond de 10,04 points engrangés par rapport à l’année dernière (57,02% de taux de réussite). Un taux obtenu grâce à l’accompagnement significatif du ministère de tutelle à travers ses visites dans la province du Sourou, au dynamisme des différents acteurs, à l’intérêt accru des communautés pour une scolarisation de leurs enfants, et à la solidarité agissante des forces vives de la province à en croire le DPEPPNF/Sourou. Parlant de l’impact de la situation sécuritaire délétère sur l’éducation, Sir Kaho a souligné que sa direction a enregistré 652 élèves déplacés internes qui ont pris part à la session de 2020 du Certificat d’Etude Primaire avec un taux de succès de 76,69%. Parlant du thème de la présente édition de l’excellence, Hadama Benjamin Kaho a justifié que la thématique est évocatrice et inspirée par le contexte. Nous voulons, renchérit-il, à travers ce thème rappeler aux acteurs de l’éducation leur rôle central dans le maintien du fonctionnement de l’école dans notre province. Tout en félicitant les lauréats et lauréates du jour, le président du comité d’organisation de la cérémonie a aussi traduit ses remerciements aux Forces de Défense et de Sécurité(FDS) qui sont mobilisées à travers toute la province pour la sécurisation et la protection des biens et les services de l’éducation en particulier et la population en général.

Le parrain de la cérémonie quant à lui, a indiqué que l’éducation et la formation sont indispensables au développement d’une nation. « Venir magnifier le mérite de nos braves élèves et encadreurs pédagogiques, c’est montrer notre affection et accompagnement à l’endroit de la communauté éducative du Sourou et rappeler aux uns et aux autres que la vision du Président du Faso est de construire le capital humain nécessaire pour le développement », a confié Paul Kaba Thiéba, ancien Premier Ministre et Directeur Général de la Caisse de Dépôt et Consignation du Burkina Faso. Il a de ce fait invité l’ensemble des forces vives de la province du Sourou à accompagner le gouvernement dans sa politique de l’éducation inscrit dans le Programme National pour le Développement Economique et Social (PNDES). La seconde période forte de la célébration de l’excellence en milieu scolaire dans la province du Sourou, fut la remise des prix aux lauréats. En effet, ils sont une vingtaine d’élèves et une dizaine d’enseignants qui se sont illustrés par la qualité des résultats à la dernière session du Certificat d’Etude Primaire (CEP). Chaque élève lauréat a obtenu un vélo, un sac et un kit scolaire.

Quant aux enseignants lauréats, chacun d’eux obtint un sac et une lettre de félicitations. Pour l’année scolaire 2019-2020, le prix du meilleur enseignant est attribué à Abdoul Wahabou DAO de l’école Alwata Diawara « B ». Ayant réalisé un taux de réussite de 94,94% AU cep 2020, le meilleur enseignant qui est reparti avec une moto, un sac t une lettre de félicitations, dit être comblé et a par ailleurs ses collègues à plus d’abnégation et d’ardeur dans le travail de l’enseignement.

Le prix du meilleur élève est revenu à Ismaël Bachar Zou qui a obtenu un prix spécial en plus de son prix. Des prix spéciaux ont également été attribués au Centre d’Eveil d’éducation préscolaire  de Kiembara et au Centre d’alphabétisation de Lankoé pour les efforts consentis.

Notons que cette cérémonie de célébration de l’excellence en milieu scolaire tenue le 24 octobre 2020 dans la salle polyvalente de Tougan, a connu la présence de Lucien Guinguéré, Haut-commissaire de la province du Sourou, de Mamadou Drabo, Président du Conseil Régional de la Boucle du Mouhoun et de SaÏdou Ouédraogo, Directeur Général de l’Autorité de Mise en Valeur de la Vallée du Sourou (AMVS).

Toutmotsis YARO (Correspondant)           

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.