vendredi 12 août, 2022 | 15:51

EXAMEN DU BEPC, SESSION DE 2021: << J’invite les élèves à être respectueux des textes en vigueur notamment les textes relatifs à la fraude>>, Gustave Yigo, responsable des examens et concours à la DPEPS-KOSSI

IMG-20210619-WA0047

Dans la province de la Kossi, 3 229 candidats au niveau du post-primaire iront à la conquête de leur parchemin à partir du mardi 22 juin 2021. Gustave Yigo, responsable des examens et concours à la Direction provinciale des Enseignements post primaire et secondaire de la Kossi (DPEPS-KOSSI) que Timbanews.net a rencontré à cette occasion donne des précisions sur l’organisation pratique et quelques conseils aux acteurs concernés pour la réussite de la session.

L’examen du Brevet d’études du second cycle (BEPC), session de 2021 dans la Kossi concerne l’enseignement général et technique et regroupera les candidats de 23 établissements publics et 17 privés avec respectivement 1 054 garçons et 981 filles soit 2 035 candidats pour le public et 542 garçons et 572 filles soient 1 114 candidats pour le privé. Les candidats libres sont estimés à 169 soit 75 garçons et 94 filles. 1 596 garçons et 1 553 filles soit au total 3 149 candidats composeront au compte de l’enseignement général. L’enseignement technique par contre concernera 65 garçons et 15 filles soient 80 candidats.

L’ensemble des candidats est reparti dans 10 jury dont 9 pour l’enseignement général et 1 pour le technique avec en plus 12 centres secondaires.

<< Ces examens mobiliseront 10 présidents de jury, 10 vice-présidents de jury, 12 présidents de centre secondaire, 42 secrétaires et 170 correcteurs dans la Kossi >>, a dit Gustave Yigo. Il a précisé que les jurys Nouna 1, 2, et 3 sont logés dans l’enceinte du Lycée provincial de Nouna (LPN) et les jury Nouna 4 et 5 au Collège Charles Lwanga (CCL) de Nouna.

Les présidents de jury considérés comme des superviseurs, organisent et coordonnent. << Je les invite à veiller à l’application des textes en vigueur en matière de surveillance. Que les surveillants soient sensibilisés sur leurs missions. Que ces derniers soient ponctuels et se consacrent à leurs tâches en évitant la lecture des journaux, d’être sur les réseaux sociaux >>, a conseillé le responsable aux examens et concours car dit-il, c’est en se moment que les élèves laissent apparaître des écarts de comportement. Sur ce, il a invité les surveillants à vérifier les fiches de table et les CNIB des candidats, s’assurer que le candidat a son nom inscrit sur la liste, surveiller les élèves pendant les épreuves écrites et vérifier que toutes les copies sont rentrées à l’issue de chaque épreuve.

Afin d’éviter les pertes de copies, monsieur Yigo a exhorté les secrétaires à vérifier que toutes les copies des salles d’examen sont rentrées. Quand aux correcteurs, Gustave Yigo les exhorte à être objectifs, c’est dire ni complaisance ni sévérité. A l’adresse des candidats, il les invite à se munir de leurs documents nécessaires pour avoir accès à la salle et à respecter les textes relatifs à la fraude en n’ayant pas de document compromettant ni de téléphone portable sur eux.

Tout en souhaitant bonne chance à l’ensemble des candidats de la province, Yigo Gustave les a invités à être dans les jury dès 6h pour ne pas manquer l’appel prévu pour 6h 30mn.

Issa Lazare KOLGA
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.