mardi 16 août, 2022 | 20:12

Drame à Nouna : Un enfant meurt par noyade

IMG-20210913-WA0020

Âgé d’environ 10 ans, un enfant a perdu la vie dans un petit marigot en pleine ville au secteur 5 de Nouna.

La victime du nom de Daouda Koeta, a été porté disparu depuis le samedi 11 septembre 2021. Ce n’est que dans la matinée de ce lundi 13 septembre 2021 que son corps a été découvert dans un marigot dont la profondeur pourrait atteindre 2 mètres. D’après la famille, l’enfant est un jumeau et ne jouit pas de toutes ses facultés mentales.

Selon les riverains, le marigot en question a été créé là car les populations y creusaient de la terre pour leurs constructions. Le site était inhabité en ce moment. Mais la ville s’est agrandie et le marigot est de nos jours en plein cœur du secteur 5.

Alertées, les autorités judiciaires, sécuritaires, sanitaires et coutumières se sont rendues sur le lieu du drame. Après les constats d’usage, la famille a été autorisée à procéder à l’enlèvement et l’hunimation du corps.

Ce cas malheureux vient s’ajouter au nombre déjà élevé des victimes de noyade dans la Kossi. En effet, chaque année, les puits perdus endeuillent des familles à Nouna. A cela, il faut ajouter les victimes du pont de Bagala et de Bankoumani. Il est donc nécessaire que des dispositions soient prises pour protéger les tout petits qui sont généralement victimes des actes des adultes.

Les populations doivent prendre conscience et éviter de creuser des puits sans margelle ni clôture. Les autorités quant-à elles, doivent sanctionner les contrevenants. Du travail est déjà abattu car deux personnes auraient déjà été condamnées à cause de ces puits perdus.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54