samedi 10 décembre, 2022 | 1:58

Discours sur la situation de la nation: le Premier ministre prône une complémentarité optimale entre déconcentration et décentralisation

FB_IMG_16215564205054729

Le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a prononcé ce jeudi 20 mai 2021, devant la représentation nationale, son discours sur la situation de la nation.
Dans le domaine de la gouvernance administrative et locale, le Premier ministre a affirmé que son gouvernement a opté pour une complémentarité optimale entre déconcentration et décentralisation, cela pour une administration plus efficace.

La décentralisation doit être accompagnée par une déconcentration adéquate dans l’ optique d’accélérer l’accès des populations aux services sociaux de base, selon la vision du gouvernement. Et pour ce faire, il s’agit selon le premier ministre  » de doter les entités déconcentrées de moyens humains, techniques, matériels et financiers, afin de faciliter leurs missions de soutien au collectivités territoriales ». Et c’est pour atteindre cet objectif, que l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT) a été créée et l’accélération du transfert des compétences et des ressources en direction de ces entités amorcée.
Le chef du gouvernement s’est également réjoui de l’opérationnalisation du Fonds minier de développement local, qui constitue un des acquis majeurs de la décentralisation. 《Entre 2019 et 2020 le Fonds a contribué pour 77, 7 milliards de F CFA au financement des plans communaux de développement》, a-t-il fait savoir.
Un autre acquis majeur, c’est la mise en place au niveau de la modernisation de l’état civil, du système ICIVIL de génération automatique du « registre numérique national de l’état civil ».
Sur le plan du développement local, le Chef du gouvernement a évoqué la célébration tournante de la fête de l’indépendance qui contribue à changer le visage des villes à l’intérieur du Burkina et s’est dit satisfait de l’organisation réussie du 11 décembre 2020 à Banfora.
Malgré ces acquis engrangés, le premier ministre a reconnu que les défis sécuritaires ont plombé la réalisation des actions dans certaines régions. Il a tenu à rassurer que le gouvernement va continuer à soutenir la dynamique d’émergence de pôles régionaux de développement par la réalisation d’infrastructures structurantes, porteuses de développement pour les populations. C’est pourquoi, il entend finaliser la Loi de la programmation financière et l’adoption du nouveau Code général des collectivités territoriales qui permettront une plus grande prévisibilité dans la planification et la réalisation des infrastructures.

Direction de la Communication et de la Presse ministérielle

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vendredi 9 décembre, 2022 à 12:05
mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25