mercredi 17 août, 2022 | 23:17

Désenclavement routier dans la Kossi : Travaux d’entretien courant du réseau classé

FB_IMG_15939797844219538

Le 3 juillet 2020, ont débuté les travaux d’entretien courant des réseaux routiers classés dans la Kossi. Le programme est coordonné par Samson Doubassin Dembélé, directeur provincial des infrastructures de la Kossi.

La Kossi est confrontée à un réel défi en matière d’infrastructures routières. Plusieurs voies sont impraticables surtout en saison pluvieuse. C’est pour parer aux difficultés endurées par les populations à cause du mauvais état des voies que le ministère des infrastructures a mis en place un programme d’entretien des routes. D’après Samson Dembélé, directeur provincial des infrastructures de la Kossi, « ces travaux doivent se tenir chaque année car après les pluies et autres intempéries, les routes se dégradent ». Ainsi, le programme de 2019 a démarré ce 3 juillet. Il concerne entre autres les routes reliant Nouna à Dokuy, Sanaba, Doumbala, ainsi que celles de Djibasso-Kombori, Bomborokuy-Barani-Kombori, Soin-Lery-Moara, Kouri-Sono et la piste Lekuy-Sanaba. Les travaux consistent à boucher les trous constatés sur ces routes avec des moellons ou de la terre selon le besoin, à casser les tôles ondulées avec des niveleuses, à construire des radiés couramment appelés les cassis dos d’âne et des dalots par endroits. Il s’agit aussi d’assainir ces routes en réalisant des ouvrages pour les protéger et aussi pour faciliter l’évacuation des eaux. « Tous les marchés sont déjà attribués et deux entreprises ont commencé à s’exécuter, précisément sur les axes Nouna-Doumbala et Nouna-Dokuy », nous a confié le directeur provincial.

Samson Doubassin Dembélé

Ces travaux contribueront énormément à diminuer le calvaire des populations de plusieurs localités qui se trouvent totalement coupées de Nouna à chaque saison pluvieuse. Cependant, à cause de l’insécurité, il n’est pas évident de pouvoir réaliser les ouvrages dans certaines zones, a déploré Samson Dembélé. En ce qui concerne les réalisations qui sont en cours, le directeur provincial appelle les populations bénéficiaires à s’impliquer dans leur entretien. « J’invite les populations à ne pas ramasser le gravier et le sable au bord des routes car ces matières permettent aux routes de résister face à certains facteurs climatiques. Nous devons tous prendre soin des infrastructures car elles appartiennent à nous tous », a-t-il dit.

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 17 août, 2022 à 23:10
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
mercredi 17 août, 2022 à 23:08
Houndé : l'Assomption célébrée
mercredi 17 août, 2022 à 22:59
mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité