mardi 16 août, 2022 | 20:19

COVID -19: La 3e session statutaire du comité national réajuste le plan de riposte

FB_IMG_15911314691887043

Le Premier ministre, Son Excellence, Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE a présidé à Ouagadougou, ce 02  juin 2020,  la 3e session statutaire du Comité national de  riposte contre la COVID-19.  Cette session a servi de tremplin pour un réajustement du plan, qui s’étale désormais sur six mois.

Pour le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, les burkinabè doivent désormais se rendre à l’évidence qu’il faut vivre avec la maladie, «  nous avons tous conscience de vivre avec la COVID- 19 pendant un certain temps, sur la prévision de 03 mois, nous sommes aujourd’hui à 06 mois, ce qui va nous permettre d’ajuster un certain nombre d’éléments de réponse à la fois au niveau sanitaire qu’au niveau d’accompagnement des collectivités territoriales, mais également de la communication », a-t-il mentionné.

Certains reproches ont été faits au gouvernement quant à la gestion de la crise, reconnait le ministre Dandjinou, mais des efforts sont également fournis, notamment au niveau de la communication, dans l’accompagnement sanitaire, des plans régionaux et de leur capacitation, ainsi qu’au niveau des infrastructures pour rendre plus opérationnelle la riposte,  a indiqué le Porte-parole du gouvernement.

Il note également que le gouvernement se satisfait des mesures prises dès le départ, et de l’engagement du corps médical, ce qui a permis de restreindre la propagation de la maladie dans le pays. Il en veut pour preuve le nombre limité des foyers de propagation.

Les participants

 Le gouvernement voudrait donc inviter les populations à garder les bons réflexes, à avoir les bonnes habitudes notamment le port du masque, la distanciation physique dans les marchés, les lieux de culte, les transports et  autres lieux  et de surtout  avoir une attitude à vivre avec la maladie.

Cette 3e session du comité national de riposte, a vu la présence des différents ministres, des partenaires techniques et financiers, des Organisations de la Société civile, du secteur privé de la santé, des  Organisions non gouvernementale, tous engagés dans la lutte contre la pandémie au Burkina Faso.

Service d’Information du Gouvernement

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54