mardi 6 décembre, 2022 | 7:47

Couvre feu à Nouna : La jeunesse dit non pour 22 heures

IMG-20220128-WA0041

<< On rentre à minuit >>, c’est le slogan qu’ils entonnaient. Il s’agit d’une manifestation pour exprimer leur désaccord vis-à-vis des anciens horaires du couvre feu qui étaient de 22 heures à 4 heures du matin.

Quelques minutes après 22 heures ce 28 janvier 2022 à Nouna, des jeunes se sont rassemblés sur le plateau du CELPAC. Ils entonnent l’hymne national, ils crient, les motos klaxonnent. La raison ? Rentrer à minuit au lieu de 22 heures. En effet, un couvre feu de 22 heures à 4 heures était en vigueur à Nouna au regard de la situation sécuritaire délétère dans la province. Mais avec l’avènement du coup d’État du MPSR, le Président Paul Henri Sandaogo Damiba a décrété un couvre feu qui a été réajusté de 00 heure à 4 heures. Logiquement, la question à savoir s’il faut rentrer à 22 heures ou à 00 heure à Nouna s’est posée.

Selon certaines indiscrétions, des informations auraient circulé. Elles racontent que des autorités de Nouna auraient tourné dans la ville pour dire à la population que le couvre feu de 22 heures est en vigueur à Nouna. Ce que la jeunesse n’a pas digéré.

Selon les manifestants, le nouveau décret présidentiel annule l’ancien arrêté signé par le gouverneur de la Boucle du Mouhoun. En tout cas pour eux, il n’est pas question de rentrer à 22 heures à Nouna. << Le Président a dit 00 heure. Alors on rentre à 00 heure à Nouna comme partout au Burkina >>, pouvait-on entendre.

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:00
jeudi 1 décembre, 2022 à 8:00