dimanche 14 août, 2022 | 13:01

Capitalisation de la mise en oeuvre de l’éducation inclusive dans les communes de Garango, Kaya et Nouna: Un document qui fédère l’ensemble des interventions

FB_IMG_16220204409323844

Le Secrétaire général du Ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Pr Kalifa TRAORE, a présidé le mardi 25 Mai 2021 à Ouagadougou la présentation du document de capitalisation de la mise en oeuvre de l’éducation inclusive dans les communes de Garango, Kaya et Nouna. Il avait à ses côtés le Directeur Pays de l’ONG Light for the World Elie BAGBILA et la directrice de la Promotion de l’Education inclusive de l’Education des Filles et du Genre (DPEIEFG) Mme Rasmata OUEDRAOGO.

La promotion de l’éducation inclusive occupe une part belle dans les objectifs de l’ONG Light for the World. Une part de choix dans la mesure où l’ONG met l’accent sur l’éducation des enfants en situation de handicap dans les communes de Garango, Kaya et Nouna.
A cet effet, le ministère en charge de l’éducation nationale à travers la DPEIEFG a bénéficié de la part de cette ONG un financement de 17 500 000 FCFA leur permettant de réaliser au cours de l’année 2021 un ensemble d’activités.
De l’avis de Pr Kalifa TRAORE « ces activités ont consisté entre autres à des visites de classes et entretiens réalisés dans les structures bénéficiaires et des interviews des différents acteurs et promoteurs de l’EI dans ces communes. »

Cette collaboration vieille de dix(10) ans a eu un impact positif dans les zones d’intervention à savoir la construction/ adaptation et réhabilitation des infrastructures scolaires (CTIS, Classes ordinaires, latrines , rampes d’accès ),l’équipement en tables- bancs, bureaux ,chaises. « En plus des acquis matériels, il faut noter la réussite scolaire des apprenants handicapés qui constitue un réel motif de satisfaction et de motivation de tous les acteurs engagés dans la promotion de l’EI et la formation socioprofessionnelle favorisant l’auto- emploi des jeunes sourds.

Ce document qui est une compilation des différentes formules d’ inclusion scolaire des apprenants handicapés de chaque communes, des leçons apprises, des bonnes pratiques, des difficultés rencontrées par les acteurs dans la mise en oeuvre de l’EI, a révélé que tous les enfants sont éducables pour peu qu’on mette les moyens nécessaires ,qu’on leur accorde l’attention , l’affection et que les enseignants soient formés afin de prendre conséquemment en charge les différents types de handicap rencontrés.

Dans l’ optique d’atteindre de meilleurs résultats le directeur Pays de l’ONG Light for the World , Élie BAGBILA a suggéré en plus de la formation des acteurs en EI, la formation d’enseignants spécialisés en braille, en langues de signes, dans la prise en charge des enfants autistes afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque types de handicap.

Ce document de capitalisation de la mise en oeuvre de l’EI dans les communes de Garango ,Kaya et Nouna servira de boussole pour mieux fédérer l’ensemble des interventions.

DCPM/MENAPLN.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.