jeudi 8 décembre, 2022 | 14:15

Boucle du Mouhoun: L’OCADES Nouna se lance dans le combat contre les violences et la discrimination faites aux femmes et aux jeunes

f4ceaf39-0c8a-40d6-a618-a39477b94535

Le 30 septembre 2020, dans la salle de réunion du Centre Badenya de Nouna, a eu lieu le lancement du projet de « renforcement du rôle et du statut des femmes et des victimes de violences et de discrimination au sein des communautés locales dans les provinces de la Kossi et des Banwa ». L’initiative est de l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES) de Nouna. C’était en présence des autorités et de nombreux participants venus des deux provinces concernées. Lisez !

Malgré les dispositions juridiques et les mesures politiques en faveur de l’égalité de droit entre l’homme et la femme, le statut de cette dernière n’a pas fondamentalement changé au Burkina et en particulier dans la Boucle du Mouhoun. Dans la Kossi et les Banwa, le constat est que la gent féminine représente plus de 54% de la population mais aucune femme ne tient les rênes d’un exécutif municipal ces deux provinces. Il y a aussi les cas d’abandon scolaire et de mariages forcés ou d’enfants. C’est pour lutter contre ces situations qui entravent l’épanouissement de ces couches sociales que l’OCADES Nouna a postulé avec succès à l’axe 1 portant renforcement des actions de promotion de l’abandon des violences basées sur le genre d’un plan stratégique dont Diakonia est le gestionnaire. « A travers ce projet, nous voulons faire la promotion des lois qui engagent les droit de la femme. Il s’agit des lois sur les violences basées sur le genre et celles sur les violences à l’endroit des femmes et des filles. Nous voulons surtout que les victimes comprennent qu’elles ont des droits et qu’elles peuvent signaler les cas à qui de droit car la société les oblige souvent à rester dans leur situation. Ce changement que nous voulons opérer dans nos communautés est une lutte de longue haleine », a expliqué la responsable du projet, Constantine Konaté, Coordonnatrice de la promotion de la femme à l’OCADES Nouna.

Constantine Konaté

Les activités à mener dans le cadre de ce projet sont entre autres les théâtres forums, les séances de sensibilisation dans les villages, les émissions radiophoniques et les conférences dans les établissements scolaires. Les capitaux du projet émanent du Fonds commun genre Burkina qui est financé par un consortium de cinq partenaires à savoir l’UNICEF, l’Ambassade royale du Danemark, la Coopération suisse, le Fonds des Nations Unies pour la population et l’Ambassade de Suède. Ceux-ci ont dégagé un montant de 89 millions 40 000 francs CFA et l’OCADES 3 millions 250 000 francs CFA.

Pour Monseigneur Joseph Sama, Evêque du diocèse de Nouna, le thème du projet est d’une grande importance. « Il y a beaucoup à faire pour permettre aux femmes et aux jeunes filles de jouer leur rôle auprès des hommes et avec les hommes pour une société humaine agréable car l’homme et la femme se complètent. Nous remercions l’OCADES et ses partenaires qui font beaucoup pour la promotion des femmes ».

Joseph Sama

Le Secrétaire exécutif diocésain de l’OCADES Nouna, l’abbé Sébastien Sanou a félicité les initiateurs du projet. « J’encourage tous les acteurs dans la mise en œuvre du projet car nos coutumes et nos manières de faire peuvent être des obstacles dans leur mission », a-t-il dit.

L’abbé Sébastien Sanou

Les échanges lors du lancement ont suscité de l’espoir chez les participants. C’est le cas pour Djènèba Bado / Ouattara, Secrétaire générale de la coordination provinciale des femmes de la Kossi.

Djènèba Bado / Ouattara

Elle nous a confié ceci : « J’ai beaucoup apprécié cette initiative car franchement, les femmes souffrent. Sa mise en œuvre va beaucoup nous aider. Notre structure s’engage aussi à appuyer les acteurs à travers la sensibilisation ».

Issa Mada Dama

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mercredi 7 décembre, 2022 à 20:59
mardi 6 décembre, 2022 à 21:00
lundi 5 décembre, 2022 à 20:02
dimanche 4 décembre, 2022 à 20:25
vendredi 2 décembre, 2022 à 10:15