mardi 16 août, 2022 | 19:05

Boucle du Mouhoun : Le DREPPNF Yénilé Kadinza se prononce sur l’année scolaire

IMG-20210715-WA0005

L’année scolaire 2020-2021 est terminée pour ce qui concerne le primaire. La région de la Boucle du Mouhoun a réalisé un taux de succès de 57, 76 % au CEP. Ce rendement est en deçà de celui de l’année scolaire précédente qui était de 61, 08 %. Quelle analyse peut-on faire à propos cette année scolaire et quelles perspectives pour celle à venir ? Le Directeur régional de l’Education préscolaire, primaire et non formelle de la Boucle du Mouhoun (DREPPNF/BM), Yénilé Kadinza a accepté nous recevoir pour en parler. C’était le 14 juillet 2021 à Dédougou.

« L’année scolaire s’est très bien achevée », a affirmé d’entrée le DREPPNF. Il a continué en ces termes : « Nos inquiétudes majeures étaient liées à la question sécuritaire. Certaines écoles ont été fermées pour être recouvertes ensuite, ce qui a certainement joué sur la qualité des enseignements. Mais de façon globale, l’année s’est bien déroulée grâce au concours de tous les acteurs. C’est le lieu pour moi de saluer les autorités en charge de l’éducation, les encadreurs pédagogiques, les enseignants les élèves et les parents pour les efforts consentis ».

En ce qui concerne les résultats au CEP, le DREPPNF a affirmé que le pourcentage de 57, 76 % obtenu par la région n’est pas satisfaisant, car dit-il : « Nous sommes en deçà de notre cible (70%), en deçà de notre rendement précédent (61,08%) et deçà du taux national (59, 34 %). Toutefois, il faut remercier l’ensemble des acteurs impliqués dont l’engagement a permis le bon déroulement de la session ».

Afin d’améliorer les résultats à venir, plusieurs initiatives sont en vue. Il s’agit entre autres, de l’organisation d’un conseil de direction programmé du 2 au 4 août 2021. « Ce conseil consistera à analyser les résultats pour en tirer des enseignements. Il va mobiliser les Directeurs provinciaux, les Chefs de circonscription, les responsables à l’encadrement pédagogique et à l’organisation des examens, les responsables syndicaux ainsi que les parents d’élèves. Durant 3 jours, nous allons ramener les taux pour les examiner afin de voir ce qui n’a pas marché, d’interpeler chaque acteur et surtout de proposer des voies et moyens pour relever les défis », a expliqué le DREPPNF.

A chaque enseignant en classe, Yénilé Kadinza appelle à faire l’analyse objective de l’année dans le but de dégager les acquis et les lacunes de ses élèves. « Il faut que chacun fasse un examen de ce qu’il a accompli au cours de l’année pour ne pas répéter les mêmes erreurs mais aussi pour développer des stratégies afin d’améliorer les enseignements et permettre à tous les apprenants de réussir. Cela pourrait se traduire par des cours de renforcement dès les premières semaines de la rentrée prochaine », a-t-il lancé. Pour terminer, il a invité les acteurs du monde éducatif à plus de solidarité. Il a aussi invité les parents à davantage s’impliquer à travers leur accompagnement, car précise-t-il, « l’école, c’est l’affaire de toute la société ».

Issa Mada Dama
Timbanews.net

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

mardi 16 août, 2022 à 13:39
mardi 16 août, 2022 à 13:39
Santé : La Covid-19 toujours d’actualité
mardi 16 août, 2022 à 13:29
mardi 16 août, 2022 à 11:54